Australie : La fédération réclame 600 000 euros à la France

Australie : La fédération réclame 600 000 euros à la France ©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mardi 28 novembre 2023 à 18h20

La fédération australienne réclame à la fédération française la somme de 600 000 euros liée au dernier test-match disputé en août entre les Wallabies et les Bleus.



Alors que la France essaie doucement de se remettre de la terrible élimination du XV de Fabien Galthié en quart de finale de « sa » Coupe du Monde contre l'Afrique du Sud, elle vient d'enregistrer une mauvaise nouvelle. Un mois et demi après la désillusion contre les Springboks (défaite 29-28), la fédération française de rugby vient d'apprendre que son homologue australienne lui réclame la somme de 602 000 euros (1 millions de dollars australien) en vertu d'un accord qu'elle aurait passé lors de la présidence de Bernard Laporte, récemment devenu le directeur du rugby à Montpellier. D'après les médias australiens, cette grosse somme d'argent concerne le test-match entre les Boks et les Bleus du 27 août dernier (41-17 pour la France au Stade de France ).

Grill : « Si on ne me présente rien, je n'ai aucune raison de payer »

La demande, sur cette prime qui aurait été négociée en 2021, a été rejetée par Florian Grill, le président actuel de la FFR, qui a assuré dimanche à l'AFP n'avoir « aucune trace écrite » de l'engagement prétendu. « Je n'ai aucune trace écrite de rien, je n'ai pas d'accord écrit. Donc, si on ne me présente rien, je n'ai aucune raison de payer. Comment est-ce que je le justifie, comptablement ? Verser le moindre argent, sans aucune trace écrite », a indiqué le patron de la fédération tricolore.

« Je veux bien honorer la signature de la Fédération française de rugby mais encore faut-il qu'il y ait des documents. La situation n'a pas changé, je rends des comptes à un comité directeur, à une assemblée générale... Il faut être sérieux. On ne peut pas travailler sans aucun écrit et sur la base de propos qui nous sont rapportés comme des accords oraux et qui n'ont aucune trace sérieuse. Personne ne m'a présenté de document », a ajouté Florian Grill, président de la FFR depuis le 14 juin dernier. La fédération australienne est actuellement en proie à des difficultés aussi bien sportives (élimination dès la phase de poules à la Coupe du Monde 2023) que financières.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.