Tour de France (F) : Marion Rousse ravie de proposer le Tourmalet

Tour de France (F) : Marion Rousse ravie de proposer le Tourmalet©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le vendredi 28 octobre 2022 à 13h56

La directrice de Tour de France féminin, Marion Rousse, s'exprime sur le tracé de la 2eme édition de la course qui s'élancera le 23 juillet 2023 à Clermont-Ferrand et passera par le mythique Col du Tourmalet la veille de l'arrivée.



Depuis jeudi, les coureurs et coureuses sont donc fixés sur le Tour de France 2023. Comme Christian Prudhomme , son équivalent masculin, Marion Rousse a dévoilé au Palais des Congrès de Paris le parcours de la Grand Boucle de l'année prochaine . Ce Tour féminin 2023 s'élancera donc de Clermont-Ferrand, le 23 juillet. « Clermont était une ville qui nous voulait, qui nous faisait confiance et on aimait, aussi, que ce soit une passerelle entre le Tour des hommes et des femmes. On aime passer au même endroit pour rappeler pendant la course masculine que les filles arrivent. Clermont, on est dans le Massif central et ça nous permet dès les premiers jours de course d'avoir des reliefs, et on ne s'en est pas privés ! On sait que c'est synonyme de belle course », a souligné la directrice de l'épreuve féminine.

« Ce sera une étape exceptionnelle pour les passionnés du Tour de France et du cyclisme »

Ce 2eme Tour de France féminin de l'histoire fera la part belle aux ascensions comme le Tour masculin avec notamment l'ascension du Col du Tourmalet lors de l'avant-dernière étape d'une épreuve qui se conclura par un contre-la-montre de 22 kilomètres dans les rues de Pau. « Beaucoup retiennent cette étape reine. C'est une étape de haute montagne, il n'y a pas beaucoup de plus beaux cols que le Tourmalet, en plus avec l'enchaînement avec l'Aspin, ce sera une étape exceptionnelle pour les passionnés du Tour de France et du cyclisme », s'est réjouie Marion Rousse.


Rousse : « L'exercice du chrono est aussi important que les autres »

Terminer par un contre-la-montre, beaucoup de coureuses le souhaitaient. Les organisateurs l'ont fait. « Ce n'était pas voulu par toutes, pour celles à l'aise en chrono, ça leur va bien ! C'était une volonté de certaines et la mienne, a confié la compagne de Julian Alaphilippe. Quand tu te dis que tu remportes le Tour de France, cela signifie que tu es performante dans tous les domaines et l'exercice du chrono est aussi important que les autres. Il avait toute sa place. Ce chrono, on le connaît, il est prévu le dernier jour donc on espère qu'il sera décisif, à Pau. Il sera loin d'être simple, ce sera un beau spectacle. Et ce qui est chouette, c'est que lorsque tu viens regarder ça en famille, le spectacle est gratuit et tu vois les concurrentes passer une par une. » Le premier Tour de France féminin avait été remporté l'été dernier par la Néerlandaise Annemiek van Vleuten, le 31 juillet au terme de l'arrivée jugée à la Planche des Belles Filles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.