WTA : Peng Shuai a disparu après ses accusations de viol

WTA : Peng Shuai a disparu après ses accusations de viol©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 12 novembre 2021 à 10h46

Depuis qu'elle a accusé un ancien vice-premier ministre chinois de viol, Peng Shuai n'a plus donné signe de vie. L'inquiétude grandit...



Ancienne membre du Top 15 de la WTA, Peng Shuai (35 ans) n'a plus donné de nouvelles depuis ses accusations de viol à l'encontre de l'ancien vice-Premier ministre chinois Zhang Gaoli. "J'avais très peur. Cette après-midi-là, j'ai d'abord refusé. Je n'arrêtais pas de pleurer. En proie à la peur et au trouble [...] J'ai cédé et nous avons eu un rapport sexuel", avait-elle écrit sur Weibo, le Twitter chinois, où elle s'était aussi adressée directement l'ex-dirigeant de 75 ans, qui a été de 2013 à 2018 l'un des hommes politiques les plus puissants de Chine : "Tu as toujours eu peur que je cache un magnétophone. Tu démentiras certainement ou bien iras jusqu'à m'attaquer."

Les recherches sur le sujet censurées en Chine

Un message rapidement effacé de la plateforme, avant que les articles et commentaires y faisant référence sur l'internet chinois ne subissent la même censure. Et on ne peut désormais plus rechercher les noms de Peng Shuai et de Zhang Gaoli sur Weibo ainsi que sur le moteur de recherche Baidu. Celle qui a remporté deux tournois du Grand Chelem en double, Wimbledon en 2013 et Roland-Garros l'année suivante, est depuis restée silencieuse. Ce qui inquiète forcément. "De telles accusations de viol touchent pour la première fois un dirigeant dont le rang est aussi élevé au sein du PCC (Parti communiste chinois, ndlr), écrit Simon Leplâtre, correspondant du Monde en Chine. Mais le silence total de la jeune femme depuis que l'affaire a été rendue publique laisse craindre le pire à son sujet." Et cette affaire a éclaté juste avant un important congrès à Pékin du PCC, qui gouverne le pays d'une main de fer depuis 72 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.