Tournoi des 6 Nations : L'indispensable Antoine Dupont

Tournoi des 6 Nations : L'indispensable Antoine Dupont©Media365

Clément Pédron, Media365 : publié le samedi 13 mars 2021 à 09h50

Le demi de mêlée Antoine Dupont sera titulaire ce samedi en fin d'après-midi (17h45) pour cette quatrième journée du Tournoi des Six Nations contre l'Angleterre à Twickenham. Pièce essentielle si ce n'est indispensable du XV de France de Fabien Galthié, le Toulousain se sait très attendu face aux Anglais, lui le meilleur joueur de l'édition 2020.



Comme sur le terrain, il est à l'origine de tout. Premier joueur touché par le Covid-19 au sein du XV de France avant la floraison de cas positifs (12 au total chez les joueurs), Antoine Dupont, le demi de mêlée toulousain, est l'homme fort de Fabien Galthié. Titulaire à presque tous les matchs internationaux, le natif de Castelnau-Magnoac enchaîne les prestations de haute volée et son rendement actuel fait de lui une référence mondiale à ce poste. Ce samedi, pour le compte de la quatrième journée du Tournoi des Six Nations contre l'Angleterre, à Twickenham (17h45), le n°9 tricolore a l'occasion de justifier à nouveau son statut, plébiscité par beaucoup d'observateurs et notamment Ben Youngs, le demi de mêlée anglais. « Voilà la nouvelle superstar, reconnaît le rugbyman à France Info.  Et il va changer le jeu du demi de mêlée. Je pense qu'il est certainement le meilleur demi de mêlée du monde. Potentiellement, il pourrait aussi être le meilleur joueur de rugby au monde. C'est fantastique parce que la façon dont il joue et ce qu'il réalise va inspirer tant d'enfants qui vont jouer au rugby, c'est bien. J'ai beaucoup de respect pour lui. »

Une gestion particulière

Désigné meilleur joueur du Tournoi des Six Nations 2020, Antoine Dupont se sait attendu lors de ce Crunch. Remis du virus, comme ses partenaires, il sera à la baguette d'un XV de France en quête d'une victoire en Angleterre qui lui échappe depuis 2005. La récente claque de 2019 (44-8) doit faire office d'élément de motivation même si une dynamique positive s'est instaurée depuis. Le Toulousain, véritable joyau français, est impliqué dans 46% des essais inscrits par les Bleus depuis le début de l'année 2020 (4 essais marqués, 9 passes décisives notamment). Près de la Garonne comme en sélection, le demi de mêlé épate son monde comme ses adversaires. « C'est un joueur très instinctif, reprend Youngs. C'est vraiment sa façon de jouer. Il sent le jeu, il a développé cette manière de jouer très instinctive. Vous ne pouvez pas vraiment planifier quoi que ce soit contre des gars comme lui qui ont cette fibre très naturelle pour le jeu parce qu'ils sont imprévisibles. Cette imprévisibilité fait de lui le joueur qu'il est. » Fortement utilisé, le n°9 a la particularité de jouer presque en intégralité chaque rencontre qu'il dispute et ne laisser que quelques miettes à Baptiste Serin, sa doublure chez les Bleus. Un diamant brut certes, mais à manipuler avec précaution.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.