CM 2023 : L'arbitre de France-Afrique du Sud menacé

CM 2023 : L'arbitre de France-Afrique du Sud menacé©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 18 octobre 2023 à 14h02

Arbitre critiqué du quart de finale de Coupe du monde perdu par le XV de France contre les Springboks (28-29), le Néo-Zélandais Ben O'Keeffe est la cible d'insultes et de menaces sur les réseaux sociaux.


Comme Craig Joubert, Ben O'Keeffe aura-t-il lui aussi peur de se rendre en France ? Alors que Joubert, arbitre de la finale de la Coupe du monde 2011 perdue d'un rien, et dans des circonstances très décriées, par les Bleus face aux All Blacks (7-8), avait ensuite été menacé sur les réseaux sociaux, O'Keeffe, au sifflet du cruel revers des hommes de Fabien Galthié contre l'Afrique du Sud dimanche dernier en quarts de finale de ce Mondial hexagonal (28-29), est en train de subir le même sort.

Dupont l'avait critiqué

O'Keefe avait été critiqué par certains Bleus, comme leur capitaine Antoine Dupont, pour qui "il y a des choses claires et évidentes qui n'ont pas été sifflées, regrettait le Toulousain. Je n'ai pas envie de faire l'aigri qui râle car il a perdu, mais je ne suis pas sûr que l'arbitrage ait été au niveau de l'enjeu." Depuis, des vidéos publiées sur les réseaux sociaux et filmées depuis les tribunes du Stade de France ont semblé montrer que le fameux contre de Chelsin Kolbe sur la tentative de transformation de Thomas Ramos pourrait être illégal, ce qui n'en sans doute fait qu'accentuer l'acrimonie de certains envers l'officiel néo-zélandais.

Un arbitre déjà cyberharcelé

Celui qui arbitrera de nouveau l'Afrique du Sud, lors de sa demi-finale face à l'Angleterre, se fait ainsi copieusement insulter et même menacer sur son compte Instagram, ce qui l'a amené à bloquer les commentaires sur la publication annonçant qu'il allait officier lors de ce quart de finale. Et O'Keeffe a épinglé sur sa page une publication du 26 juin dernier, où il dénonçait le cyberharcèlement qu'il avait déjà subi à l'issue de la finale du Super Rugby. "Je repense à l'arbitre de la finale de la Ligue Europa traversant l'aéroport et à sa famille se faisant lancer des chaises. J'espère que ma famille ne sera jamais soumise à cela, mais vu la direction que prennent certains fans aujourd'hui dans le rugby, je sais que nous en sommes plus proches que nous ne l'avons jamais été", écrivait-il notamment, appelant les joueurs et des entraîneurs à "soutenir publiquement" les arbitres.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.