Tennis de table : 5 choses à savoir sur... les frères Lebrun

Mathieu Warnier, Media365 : publié le samedi 24 février 2024 à 15h30

Voici cinq choses à savoir sur les frères Félix et Alexis Lebrun, chefs de file de l'équipe de France de tennis de table qualifiée ce samedi pour la finale des championnats du monde.

Le tennis de table, une affaire de famille chez les Lebrun

Ce n'est pas un hasard si Félix et Alexis Lebrun sont tombés très tôt dans la marmite du tennis de table. En effet, leur père Stéphane Lebrun a été le septième joueur français et leur oncle n'est autre que Christophe Legoût, membre de l'équipe de France médaillée d'argent lors de l'édition 1997 des championnats du monde aux côtés de Jean-Philippe Gatien, Patrick Chila et Damien Eloi et dont les frères Lebrun sont les successeurs après leur qualification en finale ce samedi. Les deux frères ont commencé la pratique du tennis de table dès l'âge de trois ans et ont pour particularité de n'avoir jamais quitté le pôle espoir de Montpellier, leur ville de naissance, au lieu d'intégrer l'INSEP ou le pôle France basé à Nantes.

Ils ont un staff fourni autour d'eux

S'ils ont connu le tennis de table grâce à leur famille, Félix et Alexis Lebrun ont très vite été pris en main par Nathanaël Molin. Ce dernier a récemment obtenu le statut d'entraîneur national mais a été mis à la disposition des frères Lebrun pour continuer à les encadrer. Leur progression a nécessité la mise en place d'un véritable encadrement dans lequel ont pris place un préparateur physique Jérémy Surault mais également une kinésithérapeute Julie Molin. Consciente que cette organisation fonctionne, la Fédération Française de tennis de table en préférant mettre des moyens à leur disposition plutôt que de les faire venir dans ses structures.

Leur progression dans la hiérarchie est fulgurante

En plus de donner une visibilité au tennis de table, les frères Lebrun se montrent performants au plus haut niveau. Ce qui se traduit par une progression dans la hiérarchie mondiale absolument ahurissante. En novembre 2021, Félix Lebrun émargeait à une anonyme 1068eme place au classement ITTF. A peine six mois plus tard, il s'était fait une place dans le Top 100 mondial avec la 77eme place. A l'heure actuelle, le pongiste de 17 ans est sixième et premier non-Chinois. Alexis Lebrun, pour sa part, a pris place dans le Top 1000 en janvier 2022 et n'a eu besoin que de quatre mois pour intégrer le Top 50 avec une 43eme place. Il est actuellement 21eme dans la hiérarchie.

Ils ont déjà partagé un podium international

L'édition 2023 des Jeux Européens, organisés en juin dernier en Pologne, ont été comme une consécration pour la famille Lebrun. Ayant été séparés dans les deux moitiés de tableau au tirage au sort, Félix et Alexis Lebrun ont su passer les tours pour atteindre le dernier carré. Mais, si Félix est venu à bout du Croate Andrej Gacina en quatre manches pour rejoindre la finale, ça n'a pas été le cas d'Alexis, battu en six manches par le Portugais Marcos Freitas. Mais le cadet de la fratrie est allé chercher une revanche au bout du suspense pour remporter le titre. Un bonheur ne venant pas seul, les deux frères se sont retrouvés sur le podium grâce au forfait du Croate pour la petite finale.

F.Lebrun a une prise inhabituelle

Si vous regardez de près le jeu pratiqué par Félix Lebrun, vous pourrez noter quelque chose qui tranche avec l'essentiel des meilleurs pongistes mondiaux. En effet, le plus jeune des deux frères a adopté depuis longtemps la prise « porte-plume », c'est-à-dire tenir la raquette avec le manche vers le haut. Un choix qui a été inspiré par Chen Jian, qui a longtemps évolué dans le championnat de France Pro A, et qui permet de proposer un jeu différent à ses adversaires, notamment en service-remise. Un des rares joueurs à avoir adopter cette prise devenue rare après avoir été longtemps plébiscitée en Asie est l'Allemand Dang Qiu, sacré champion d'Europe en 2022.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.