Giro 2024 : Le profil de la 14e étape

A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le samedi 18 mai 2024 à 09h50

Découvrez le profil de la quatorzième étape du Tour d'Italie, un chrono programmé samedi et qui reliera Castigliano delle Stiviere à Desenzano del Garda (premier départ à 13h20, dernière arrivée vers 17h10).

Une semaine après le premier contre-la-montre du Tour d'Italie, place au deuxième et dernier samedi, a priori un peu moins difficile et sur une distance plus courte de dix kilomètres. Le dénivelé total n'est que de 150 mètres, et hormis une portion un plus vallonnée sur le deuxième tiers, aucun indice ne laisse à penser que ce chrono échappera à un pur spécialiste. C'est donc en toute logique que Filippo Ganna (INEOS), expert de l'exercice devant l'éternel, est le grand favori de la journée, cette fois plus que Tadej Pogacar qui était parvenu à devancer l'Italien chez lui la semaine dernière pour seize secondes.

La deuxième place du général pour Thomas devant Martinez ?

Un cran en dessous, son coéquipier Magnus Sheffield (INEOS) et surtout Tadej Pogacar (UAE Emirates) pourrait en profiter pour accentuer encore son avance au classement général (2'40" sur Daniel Felipe Martinez). Geraint Thomas et Thymen Arensman représenteront aussi fièrement l'armada INEOS sur ce contre-la-montre, appelée à être un possible raz-de-marée pour l'équipe britannique - Magnus Sheffield et Thymen Arensman ont déjà fini dans le top 5 du premier chrono. Edoardo Affini (Visma - Lease a Bike) essaiera tout de même de tirer son épingle du jeu.

Quelques écarts pourraient également se créer au général derrière Tadej Pogacar, et l'ordre du top 10 voire même du podium être pourquoi pas chamboulé, au lendemain d'une treizième étape plate et conclue au sprint qui n'a absolument pas influé. Geraint Thomas pourrait ainsi subtiliser la deuxième place à Daniel Felipe Martinez, qui ne le devance que de seize secondes, et Thymen Arensman dixième (à 5'52") a aussi l'occasion d'en profiter pour glaner quelques places. A la veille de l'attendu triptyque de montagne dans les Alpes, ce contre-la-montre ne sera pas de trop pour les leaders et pourrait même valoir très cher. Comme le veut l'adage, pas spécialement pour atteindre son objectif à coup sûr, mais plutôt pour tout perdre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.