VTT : Deuxième titre mondial du marathon pour Ferrand-Prévot

VTT : Deuxième titre mondial du marathon pour Ferrand-Prévot©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 17 septembre 2022 à 17h50

Déjà sacrée cette année en short track puis sur la distance olympique aux Gets, Pauline Ferrand-Prévot est allée chercher au Danemark le maillot arc-en-ciel du marathon.



Pauline Ferrand-Prévot est décidément affamée de titres cette année ! Battue par Loana Lecomte à Munich pour la médaille d'or européenne, la native de Reims s'est vengée aux Gets. Sacrée championne du monde en short track pour la première fois, elle a ensuite ajouté un quatrième titre mondial sur la distance olympique à son palmarès... mais la membre de l'équipe Absolute Absalon BMC n'en avait pas assez. Ce samedi à Haderslev, « PFP » est allée chercher un deuxième titre de championne du monde du marathon, après celui acquis en 2019 à Grächen. Disputée sur une distance de 87,5 kilomètres, c'est au sprint que la Française a su aller chercher la médaille d'or face à la Britannique Annie Last. Jolanda Neff, battue dans la dernière ligne droite, se contente du bronze à deux secondes de Pauline Ferrand-Prévot. Estelle Morel, pour sa part, prend la 19eme place à plus de huit minutes.

Ferrand-Prévot confirme être polyvalente

Charlotte Welter, quant à elle, a coupé la ligne d'arrivée en 45me position sur 46 coureuses à l'arrivée. Un titre de championne du monde qui est le douzième de la carrière de Pauline Ferrand-Prévot dans trois disciplines différentes. Le VTT, qui a marqué l'essentiel de sa carrière, l'a vu remporter à quatre reprises la distance olympique, une fois le short track, trois fois le relais mixte et, donc, deux fois le marathon. A cela s'ajoute un titre mondial en cyclo-cross au début de l'année 2015, précédé de quelques mois par celui de la course en ligne sur route remporté à Ponferrada, à l'époque devant Lisa Brennauer et Emma Johansson. Des performances qui, pendant quelques mois, lui ont permis de porter en même temps le maillot arc-en-ciel sur route, en VTT et en cyclo-cross. Un objectif que s'était donné cette année Tom Pidcock, qui a finalement renoncé à briguer celui sur route à Wollongong après son échec aux Gets en VTT.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.