Deschamps : « Je ne suis pas frustré »

Juba Touabi, Media365, publié le mardi 25 juin 2024 à 21h31

La France a conclu la phase de poules de l'Euro 2024 par un match nul 1-1 face à la Pologne. Les Bleus terminent à la seconde place de leur groupe D.

Didier Deschamps, le sélectionneur de l'équipe de France, a confié ne pas être frustré par le résultat alors que son équipe visait une victoire. « L'objectif était de prendre la première place, mais il fallait gagner. On a eu des occasions, mais il faut apprécier ce qu'on a fait. Le premier objectif est atteint, même si on n'a pas la place qu'on voulait. On aurait pu être plus efficaces, mais le gardien a fait de beaux arrêts. Nous n'avons pas réussi à nous mettre à l'abri », a-t-il déclaré sur TF1.

Quelques minutes plus tard, l'entraîneur tricolore a expliqué son choix de ne pas titulariser Antoine Griezmann en conférence de presse : « C'est un choix par rapport à l'option que j'ai prise dès le départ. Il y a 8 ou 9 joueurs qui ont dû jouer les trois matchs complets. J'ai fait en sorte d'avoir une équipe la plus dangereuse pour l'adversaire. Ce soir, le but était d'opposer de la vitesse aux grands gabarits adverses. Antoine a joué les deux premiers matchs en entier, il est rentré 20 minutes ce soir. Vous avez un nonos à ronger, c'est peut-être Antoine, faites ce que vous voulez. Moi, je sais ce qu'il peut faire. Il a abordé ce choix en professionnel, avec le sourire ».

Rabiot, « On doit faire beaucoup mieux »

De son côté, le milieu de terrain Adrien Rabiot a exprimé sa déception : « La soirée est frustrante, on n'en a pas mis assez pour gagner. On avait tout entre nos pieds et on n'a pas fait assez. Le gardien adverse a bien joué, mais on doit faire beaucoup mieux pour marquer. Nous avons encore un problème d'efficacité », a-t-il expliqué également sur TF1.

Pour Bradley Barcola, la rencontre a été doublement significative puisqu'il a fêté sa première titularisation : « C'est décevant, mais je suis content pour ma première. On aurait pu faire mieux devant le but. On gère le match mais on se fait avoir en ne marquant pas le deuxième but. J'ai abordé ce match comme tous les autres, mais c'est déjà bien ce qu'on fait avec Ousmane sur les côtés, il faut ajouter un peu plus de collectif », a-t-il confié à BeIN Sports. Pour rappel, l'équipe de France n'est pas encore fixée sur son prochain adversaire en huitièmes finale de la Coupe d'Europe 2024. Les Bleus affronteront le deuxième du groupe E, composé de la Roumanie, la Belgique, la Slovaquie et l'Ukraine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.