Pourquoi le Tour de France reste gratuit

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 25 juin 2024 à 19h46

Diffusée gratuitement sur France Télévisions, la Grande Boucle fait partie des évènements "d'importance majeure" qui doivent être retransmis par des chaînes non-payantes en France.

C'est samedi, le 29 juin, que l'édition 2024 du Tour de France va partir de Florence, en Italie, avant d'arriver trois semaines plus tard, le 21 juillet, à Nice, et non pas sur les Champs Elysées, Jeux Olympiques de Paris obligent. Deux évènements "d'importance majeure", qui doivent être diffusées gratuitement en France, comme le rappelle l'Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (Arcom), née en 2022 de la fusion du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) et de la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet (Hadopi). Outre le Tour de France et les JO, d'été et d'hiver, on retrouve, parmi ces événements "d'importance majeure", beaucoup de football, avec les matchs des Bleus, le match d'ouverture, les demi-finales et la finale du Mondial, les demi-finales et la finale de l'Euro, la finale de la Ligue des champions, de la Ligue Europa ou encore la finale de la Coupe de France.

Gratuit aussi pour les spectateurs

Le rugby est aussi bien représenté, avec le Tournoi des Six Nations, les demi-finales et la finale de la Coupe du monde, la finale du Top 14 et celle de la Champions Cup. Toujours dans les sports collectifs, les finales masculine et féminine du Mondial et de l'Euro de basket-ball et de handball, si l'équipe de France en est, en font partie, tout comme les demi-finales et les finales de la Coupe Davis et de la Coupe Billie Jean King en tennis, ainsi que les finales des simples messieurs et dames de Roland-Garros, les championnats du monde d'athlétisme ou encore le regretté Grand Prix de France de Formule 1. Et en cyclisme, Paris-Roubaix doit être diffusé gratuitement, comme le Tour de France, donc, sur France Télévisions, alors qu'Eurosport, une chaîne payante, le retransmet également. Un sport encore gratuit pour les spectateurs, même si l'UCI envisagerait des courses payantes. Ce qui ne serait pas du goût de Bernard Hinault. "C'est le seul sport où l'on peut être tout près des acteurs, des coureurs. Au bord de la route, ils passent à un mètre de vous et en montagne, on les voit encore mieux. C'est le sport le plus populaire, aussi parce qu'il est gratuit", confiait à France Info le quintuple vainqueur de la Grande Boucle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.