Tour des Alpes (E5) : La dernière étape pour A.Paret-Peintre, le classement général pour Lopez

A lire aussi

Mathieu Warnier, Media365, publié le vendredi 19 avril 2024 à 15h30

Alors que Juan Pedro Lopez n'a quasiment pas tremblé pour s'assurer la victoire au classement général du Tour des Alpes, Aurélien Paret-Peintre a été le plus rapide au sprint pour remporter la dernière étape.

Aurélien Paret-Peintre termine la semaine en beauté. Le coureur de l'équipe Decathlon-AG2R La Mondiale a dominé le sprint final de la 5eme étape du Tour des Alpes, disputée sur 118,6 kilomètres autour de Levico Terme. Avec un peu plus de 50 kilomètres relativement plats avant la première des deux ascensions du Palu del Fersina, le terrain était parfait pour des offensives. Les rivaux de Juan Pedro Lopez pouvaient même espérer mettre en difficulté l'Espagnol. Mais il a fallu attendre le sprint intermédiaire de Caldonazzo, soit après 22,5 kilomètres de course, pour voir une première échappée se former. Vainqueur de la 1ere étape ce lundi, Tobias Foss a initié le mouvement avec Kyrylo Tsarenko, Charles Paige et Lukas Pöstlberger dans sa roue. Mais le peloton a réagi et cette fuite n'a pas duré plus de 3000 mètres. L'équipe Ineos Grenadiers a alors pris les commandes du peloton en amont des pentes du Palu del Fersina (12,5km à 6,1% de moyenne). Toutefois, dès que la route a commencé à se cabrer, la physionomie a changé du tout au tout. Les formations Tudor et DSM Firmenich-PostNL ont haussé le ton et commencé l'écrémage du peloton. Ce n'était pas assez pour Geraint Thomas qui, après avoir placé une accélération, y est allé de son démarrage pour s'isoler en tête de course. Gijs Leemreize et Will Barta ont essayé de suivre, en vain. Hugh Carthy et Giulio Pellizzari ont eu les jambes pour revenir sur l'ancien vainqueur du Tour de France.

Les Bahrain Victorious ont tenté leur chance

Ce qui a provoqué une réaction des Lidl-Trek pour protéger leur leader Juan Pedro Lopez. La longue descente a permis à ce qu'il restait du peloton de faire la jonction avec ce trio de fuyards. A peine arrivé au pied de la descente que la trentaine de coureurs qui formait le peloton a dû attaquer à nouveau l'ascension du Palu del Fersina. Mais, cette fois, la lutte pour la victoire au classement général a été lancée. Après une timide tentative de Romain Bardet, c'est Antonio Tiberi qui a allumé la mèche. Le troisième du classement général a forcé une réaction du peloton mais, une fois l'Italien repris, c'est son coéquipier chez Bahrain Victorious Wout Poels qui y est allé de son attaque. Serein malgré la menace du Néerlandais, Juan Pedro Lopez n'a pas esquissé le moindre mouvement pour répliquer à ces offensives. L'effort consenti pour Carlos Verona avec le soutien d'Aurélien Paret-Peintre dans la descente a permis au groupe des favoris de reprendre Wout Poels à seize kilomètres de l'arrivée. Dès lors, seule la courte ascension non répertoriée du Valico di Tenna, dont le sommet était situé à 5600 mètres de la ligne d'arrivée avait le potentiel de renverser ce Tour des Alpes. L'équipe Decathlon-AG2R La Mondiale s'est ruée en tête de peloton dans les derniers hectomètres précédant cette ascension présentant des pentes à 16% avec les frères Paret-Peintre pour lancer Ben O'Connor, avide de destituer Juan Pedro Lopez.

A.Paret-Peintre en force, Lopez avec sérénité

C'est finalement Romain Bardet qui a tiré le premier avec Ben O'Connor dans sa roue, ce qui n'a pas déstabilisé le porteur du maillot vert de leader. Le Français a poursuivi son effort alors que Carlos Verona a pu faire la jonction avec ce trio. Juan Pedro Lopez a alors essayé d'organiser un effort collectif pour creuser l'écart avec leurs poursuivants, ce qui a reçu peu d'écho. Ce qui a convaincu l'Espagnol de suivre une accélération au train d'Antonio Tiberi puis de placer lui-même un démarrage, sans faire de différence. L'essentiel du groupe des favoris s'est alors reformé mais ça n'a duré que quelques instants. En effet, Wout Poels est venu de derrière pour essayer de surprendre tout le monde mais le succès n'a pas été au rendez-vous. A la flamme rouge, un moment de flottement a ouvert une porte à Torstein Træen mais le Norvégien n'a surpris personne. Un sprint dans la dernière ligne droite est devenu inévitable avec les Bahrain Victorious en place pour lance Wout Poels mais ça n'a pas fonctionné. Aurélien Paret-Peintre a lancé son effort à 250 mètres de la ligne avec succès. Le Français apporte à l'équipe Decathlon-AG2R La Mondiale un dixième succès cette saison devant Antonio Tiberi et son frère Valentin Paret-Peintre, qui a doublé Romain Bardet sur la ligne. Sans prendre de risques dans le final, Juan Pedro Lopez a assuré sa victoire au classement général, le première de sa carrière dans une course par étapes. Il devance Ben O'Connor et Antonio Tiberi, qui devance Valentin Paret-Peintre grâce aux bonifications prises ce vendredi.

CYCLISME - UCI PRO SERIES / TOUR DES ALPES
5eme étape - Levico Terme-Levico Terme (118,6km) - Vendredi 19 avril 2024
1- Aurélien Paret-Peintre (FRA/Decathlon-AG2R La Mondiale) en 2h50'20''
2- Antonio Tiberi (ITA/Bahrain Victorious) mt
3- Valentin Paret-Peintre (FRA/Decathlon-AG2R La Mondiale) mt
4- Romain Bardet (FRA/DSM Firmenich-PostNL) mt
5- Wout Poels (PBS/Bahrain Victorious) mt
6- Filippo Zana (ITA/Jayco-AlUla) mt
7- Oscar Rodriguez (ESP/Ineos Grenadiers) mt
8- Matteo Fabbro (ITA/Polti-Kometa) mt
9- Juan Pedro Lopez (ESP/Lidl-Trek) mt
10- Michael Storer (AUS/Tudor) mt
...

Classement général final
1- Juan Pedro Lopez (ESP/Lidl-Trek) en 18h20'43''
2- Ben O'Connor (AUS/Decathlon-AG2R La Mondiale) à 38''
3- Antonio Tiberi (ITA/Bahrain Victorious) à 42''
4- Valentin Paret-Peintre (FRA/Decathlon-AG2R La Mondiale) à 44''
5- Romain Bardet (FRA/DSM Firmenich-PostNL) à 48''
6- Wout Poels (PBS/Bahrain Victorious) à 48''
7- Michael Storer (AUS/Tudor) à 1'40''
8- Giulio Pellizzari (ITA/VF Group-Bardiani CSF-Faizanè) à 1'54''
9- Ivan Sosa (COL/Movistar) à 2'52''
10- Davide Piganzoli (ITA/Polti-Kometa) à 2'58''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.