MotoGP : Quartararo et Zarco rêvent du doublé au Grand Prix de France

MotoGP : Quartararo et Zarco rêvent du doublé au Grand Prix de France©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le vendredi 14 mai 2021 à 20h33

Dimanche, c'est jour de fête dans l'Hexagone avec la tenue du Grand Prix de France. Bien placés au championnat du monde, les deux Français Fabio Quartararo et Johann Zarco rêvent d'un splendide doublé au Mans.



La moto française vit une belle période. Très belle, même, qui pourrait se transformer en phase magnifique, prodigieuse, mémorable. La France a cette saison deux pilotes briguant le titre de champion du monde. Ce qui ne s'est évidemment jamais vu dans la catégorie reine (MotoGP). Alors, forcément on rêve, en grand, pour Fabio Quartararo et Johann Zarco dont on parle beaucoup ces derniers jours. Eh oui, il y a le Grand Prix de France dimanche...

Auteurs des meilleurs temps lors de la deuxième séance d'essais libres, les deux pilotes tricolores figurent dans les cinq premiers du championnat du monde. Vainqueur de deux courses sur quatre en devançant notamment son compatriote à Doha, Quartararo (64) est 2eme à deux points de Francesco Bagnaia (66), tandis que Zarco, 2eme du Grand Prix du Qatar, pointe à la 5eme place avec 48 points. Auteurs d'un splendide doublé le 4 avril, les Français écrivent l'histoire de la moto française sous nos yeux.

Zarco : « Il ne faut pas performer qu'une année »

« Pour l'instant, c'est vrai qu'on a fait de très belles choses pour le sport moto en France, mais je pense que le meilleur reste à venir, estime Quartararo (22 ans), vendredi dans L'Equipe dont la Une est consacrée au duo de Frenchies. Pourquoi ne pas faire d'autres doublés ? En tout cas, c'est largement faisable. On a tous les deux les capacités pour le faire. » « Là, en théorie, on fait ce que des pilotes n'ont jamais fait. On l'écrit. Après, s'il y a une relève derrière, on sera encore plus des exemples. Mais il ne faut pas performer qu'une année. Il faut le faire presque sur une décennie pour vraiment entrer dans l'histoire », pense, lui, Zarco (30 ans).

Quartararo : « Un doublé sur le podium, je pense que ça serait pas mal »

Dimanche, c'est donc le Grand Prix à la maison pour le duo de champions. « Pour moi, c'est unique. En Espagne, en Italie, ils en ont plusieurs. En France, on n'en a qu'un. La première des choses c'est d'en profiter. Je suis français, et c'est le Grand Prix national, c'est unique. C'est le Grand Prix que j'aimerais le plus gagner. Il y a des circuits où on s'amuse peut-être un peu plus, mais gagner en France est la plus belle chose qui puisse arriver », ambitionne Quartararo. « Il y a toujours une pression supplémentaire car on est chez nous, même si le Mugello et Barcelone sont plus près de chez moi géographiquement, indique Zarco qui habite près d'Avignon. Je me suis souvent rendu compte, et notamment après les Grands Prix, à quel point le rendez-vous en France laissait des traces, physiquement et mentalement. Ça donne souvent une bonne énergie pour performer. Le tour de qualification sort souvent mieux que sur d'autres circuits. Tu ressens quelque chose. »


Bon alors, toute la France voudrait voir Fabio Quartararo et Johann Zarco sur les deux premières marches du podium au Mans à l'issue du Grand Prix de France, et eux ? « S'il y a la Marseillaise, ça serait bien. Après, si on finit deux et trois, on prendra aussi », confie l'aîné. « Un doublé sur le podium, je pense que ça serait pas mal », songe Quartararo.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.