GP de France (Essais libres 2) : Zarco et Quartararo dominateurs

GP de France (Essais libres 2) : Zarco et Quartararo dominateurs©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le vendredi 14 mai 2021 à 15h13

Disputée sur piste sèche, la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix de France MotoGP a vu Johann Zarco signer le meilleur temps devant Fabio Quartararo, qui ont fait la différence sur la concurrence.



Johann Zarco et Fabio Quartararo sont bien au rendez-vous sur le Circuit Bugatti du Mans ! Alors que le mauvais temps était annoncé sur la Sarthe, la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix de France MotoGP s'est déroulée sur une piste sèche de bout en bout. Mais les nuages menaçants ont poussé tous les pilotes à se précipiter en piste dès le drapeau vert. Très vite, Fabio Quartararo a confirmé que sa récente opération à l'avant-bras droit ne lui pose pas de problème dans l'exercice du tour rapide. En effet, le vainqueur de deux Grands Prix depuis le début de la saison s'est très rapidement et très nettement installé au sommet de la feuille des temps. Mais c'est l'autre pilote tricolore présent dans la catégorie-reine qui est allé le déloger dans les dernières minutes. Pour 95 millièmes de seconde, c'est Johann Zarco qui s'est installé à la première place et n'a plus été inquiété.

Première chute de la saison pour Quartararo

La seule petite ombre au tableau pour Fabio Quartararo restera une chute au début de son deuxième relais dans une séance marquée par de nombreux pilotes à terre, dont Jack Miller. Avec des pneus sans doute pas encore à une température optimale de fonctionnement, le pilote Yamaha est allé à terre sur l'angle à l'entrée de la chicane Dunlop. Une chute sans aucune gravité puisque le Niçois a pu rejoindre son stand et passer sur sa deuxième machine pour la fin de la saison. Son coéquipier Maverick Viñales a signé le troisième temps de cette séance mais la différence est nette avec les deux pilotes français. En effet, la meilleure marque de l'Espagnol est à un peu moins de quatre dixièmes de seconde de la référence établie par Johann Zarco. Le pilote Yamaha devance d'un millième de seconde Pol Espargaro alors que Franco Morbidelli complète le Top 5. Marc Marquez reste dans le coup avec le huitième temps juste devant... Valentino Rossi qui retrouve du rythme dans un début de saison compliqué. Des temps qui, en fonction de la météo ce samedi, pourraient être décisifs en vue de la qualification pour la Q2.

Si vous avez manqué la première séance d'essais libres...

Jack Miller a su saisir sa chance. Vainqueur du Grand Prix d'Espagne il y a deux semaines, le pilote australien a hissé sa Ducati au sommet de la feuille des temps à l'issue de la première séance d'essais libres du Grand Prix de France. Très à l'aise sur piste humide au guidon de sa Ducati, Johann Zarco s'est très tôt installé en tête du classement mais, face à la pluie qui a cessé et une piste qui a commencé à sécher, la question de passer des pneus pluie aux pneus slicks s'est posée. Comme à son habitude, Jack Miller n'a pas hésité à prendre le risque et a été le premier en piste avec des pneus pour piste sèche. La fenêtre de tir a été réduite mais l'Australien en a pleinement profité pour aller signer un tour en 1'38''007 qui, si la météo reste aussi capricieuse qu'annoncé, sera très difficile à aller chercher. Le pilote de l'écurie officielle Ducati devance au terme de la séance Johann Zarco... de quasiment une seconde et demie !


Marquez dans le coup, pas Quartararo

Champion du monde en titre, Joan Mir pointe à deux secondes de Jack Miller et devance ses deux compatriotes évoluant chez Honda. En effet, Pol Espargaro a signé le quatrième temps avec seulement six millièmes d'avance sur Marc Marquez. L'octuple champion du monde avait confié ce jeudi s'attendre à ce que des conditions humides, avec un pilotage moins exigeant sur le plan physique, lui convienne et il ne s'est pas trompé avec ce cinquième temps devant la surprise Luca Savadori. Le pilote Aprilia, plus habitué au fond de grille, a su tirer son épingle du jeu pour signer le sixième temps devant le leader du championnat du monde, Francesco Bagnaia. Rarement à l'aise, manquant d'expérience en MotoGP dans ces conditions et souhaitant peut-être ménagé son avant-bras droit récemment opéré, Fabio Quartararo n'a pas été à son avantage lors de cette première séance d'essais libres. Le vainqueur des Grands Prix de Doha et du Portugal n'a signé que le 16eme temps à un peu plus de trois secondes et demie de Jack Miller. Un temps qu'il devra améliorer, s'il en a la possibilité, pour éviter de passer par la Q1 ce samedi lors des qualifications.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.