MotoGP : Quartararo, quel talent !

MotoGP : Quartararo, quel talent !©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 13 mai 2021 à 14h05

Vainqueur de deux courses sur quatre cette saison, Fabio Quartararo est un phénomène. A 22 ans, le pilote Yamaha exploite son talent et les qualités de sa moto. Et voilà qu'arrive le Grand Prix de France...



Il cartonne vraiment tout cette année. Fabio Quartararo n'arrête pas de faire parler de lui en MotoGP. Il a déjà remporté deux courses et sans un souci à l'avant-bras droit, le jeune Français aurait raflé une troisième épreuve. Vainqueur à Doha et au Portugal, il aurait levé les bras de bonheur pour la troisième fois de suite à Jerez il y a dix jours. Mais trahi par son membre dont il s'est ensuite fait opérer avec succès, il avait fini 13eme. Deuxième du championnat du monde à deux points de l'Italien Francesco Bagnaia, Quartararo est un phénomène.

Son manager : « Ses trajectoires ne varient pas d'un millimètre »

A 22 ans, il se taille une belle part du lion en faisant valoir ses qualités de pilotage et en exploitant idéalement les qualités de sa Yamaha. « Il est capable de boucler six ou sept tours dans le même centième. Ses trajectoires ne varient pas d'un millimètre, il est extrêmement précis dans ses gestes et sa coordination. C'est pour moi un véritable don », s'enflamme Eric Mahé, le manager du pilote français, dans L'Equipe.


« Son style a évolué car la nouvelle Yamaha est plus physique que le modèle 2019 avec lequel il avait débuté, détaille Mahé. Il faut accepter de la forcer davantage, il faut la faire tourner avec les bras et les jambes et c'est d'ailleurs pour cela que Fabio a pris du muscle cet hiver. » Fabio Quartararo réalise un splendide début de saison, oui et alors ? Cela ne surprend pas le moins du monde son manager. « Personnellement, j'étais convaincu qu'on serait beaucoup mieux cette année, confie Mahé. La saison passée, on s'est retrouvés avec une nouvelle moto sans pouvoir faire de tests à cause du Covid. Or, on sait très bien qu'une nouvelle machine est moins performante que le modèle précédent quand on la découvre. Le truc, c'est que le développement de cette Yamaha 2020 n'a vraiment commencé que cette année. » Tout cela est de très bon augure avant le Grand Prix de France qui se déroulera dimanche à partir de 14 heures... Quartararo espère y triompher pour la toute première fois, même s'il ne sera peut-être pas, logiquement, à 100% après son opération (syndrome des loges).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.