Formule E : BMW s'en ira fin 2020, Mercedes appelle à du changement

Formule E : BMW s'en ira fin 2020, Mercedes appelle à du changement©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER : publié le jeudi 03 décembre 2020 à 09h40

Après Audi, le constructeur allemand BMW a confirmé ce mercredi son intention de quitter la Formule E à l'issue de la saison 2021. En réaction, Mercedes a appelé les organisateurs du championnat à faire les changements nécessaires pour éviter une fuite des constructeurs.



Après six années de croissance, la Formule E est-elle en crise ? Alors qu'Audi a confirmé en début de semaine son intention de désengager son écurie officielle à l'issue de la saison 2021 pour se concentrer sur le Dakar et un retour en endurance, BMW compte également claquer la porte du championnat de monoplaces 100% électriques. Présent aux côtés de l'écurie américaine Andretti depuis 2018, le constructeur bavarois a justifié sa décision par les difficultés à faire du transfert de technologies entre la voiture de course et la voiture de route. « Quand on en vient au développement des groupes propulseurs électriques, le groupe BMW a épuisé les opportunités de cette forme de transfert technologique dans l'environnement compétitif de la Formule E », a annoncé la marque allemande dans un communiqué. Une annonce qui intervient alors que BMW a signé le meilleur temps des essais de présaison organisés à Valence cette semaine.

Le départ d'Audi et BMW, une alerte pour Mercedes

Si deux constructeurs allemands ont décidé de claquer la porte, même si Audi compte fournir son groupe propulseur à des écuries privées contrairement à BMW, Porsche et Mercedes n'ont pour le moment pas pris de décision comparable. Pour la marque à l'étoile, c'est même le contraire. « Je pense que la Formule E est en position de force sur son créneau, et qu'elle peut clairement s'en épanouir », a récemment déclaré Toto Wolff, patron des activités sportives de la marque allemande, au magazine britannique Autosport. Mais celui qui chapeaute également l'écurie Mercedes de F1 a tenu à lancer un avertissement aux organisateurs de la Formule E alors qu'un nouveau cycle réglementaire doit démarrer en 2022. « Nous resterons impliqués tant que le cadre de la future réglementation, financière et technique, restera attractif pour Mercedes. Je pense que le fait que BMW parte ne veut pas dire qu'Andretti s'en va, et le fait qu'Audi parte ne veut pas dire que son équipe disparaît. Nous allons tirer les leçons et renforcer les choses. Il y a toujours un avantage à tirer de moments comme celui-ci. Ces situations sont là pour améliorer le championnat, améliorer le spectacle. » Un message qui a le mérite d'être clair et qui pourrait conditionner l'avenir à court et moyen terme de la Formule E.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.