WTA : Swiatek élue joueuse de l'année

WTA : Swiatek élue joueuse de l'année©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le lundi 12 décembre 2022 à 18h24

Sans surprise, Iga Swiatek, propulsée numéro 1 mondiale en mars dernier après la retraite prématurée d'Ashleigh Barty, a été élue joueuse de l'année, ce lundi par la WTA. La jeune joueuse polonaise de 21 ans a notamment remporté cette saison Roland-Garros pour la deuxième fois de sa carrière ainsi que l'US Open.



Iga Swiatek dans le trône et dans un fauteuil. Immense favorite pour le titre de meilleure joueuse de l'année, la jeune joueuse polonaise de 21 ans, numéro 1 mondiale depuis mars dernier, a comme attendu été élu joueuse de l'année 2022, ce lundi par la WTA. Swiatek, propulsée en tête du classement après que l'Australienne Ashleigh Barty, patronne du circuit avant elle, ne décide de prendre sa retraite à seulement 25 ans, a pratiquement fait cavalier seul toute la saison, une fois débarrassée de son ex-rivale. Non seulement, la native de Varsovie a récupéré son bien à Roland-Garros, où elle s'était imposée pour la première fois en 2020 avant d'échouer l'année suivante dans sa quête de doublé, mais elle a aussi ajouté un troisième sacre dans un tournoi du Grand Chelem en remportant cette fois l'US Open, prouvant du même coup qu'elle n'est pas uniquement capable de triompher à Paris en Majeur. Longtemps cette saison, Swiatek a d'ailleurs donné le sentiment d'être injouable. Elle a ainsi aligné 37 victoires de rang avant Wimbledon pour remporter six tournois de suite, dont Roland-Garros. Alizé Cornet a joué les trouble-fête sur le gazon londonien en mettant fin à la série de la numéro 1 mondiale.

Un lot de consolation pour Jabeur, Krejcikova et Siniakova bissent

Elle a néanmoins profité de ces près de cinq mois sans perdre entre mi-février et début juillet pour grossir encore sa collection de titres, avec huit trophées supplémentaires, dont trois signés dans des WTA 1000 (l'équivalent des Masters 1000 chez les hommes), à Miami, Indian Wells et Rome. Toute la saison, Swiatek a laissé ses concurrentes dans son rétroviseur. Néanmoins, comme le veut le format, elle a été contrainte de partager les prix lundi. Ainsi, sa dauphine, la Tunisienne Ons Jabeur se console avec le prix de l'esprit sportif, tandis que la Chinoise Zheng Qinwen, qui termine l'année 27eme après avoir occupé la 25eme place (son meilleur classement), a, elle, été nommée révélation de l'année. Du côté des entraîneurs, la palme revient à David Witt, le coach de l'Américaine Jessica Pegula. Cette dernière, 3eme mondiale pour la première fois de sa vie, a atteint les quarts de finale dans trois des quatre tournois du Grand Chelem, mais elle a aussi remporté le tournoi de Guadalajara et disputé la finale à Madrid alors qu'elle n'était encore jamais parvenu sur la dernière marche dans un tournoi WTA 1000. Enfin, en double, la paire tchèque composée de Barbora Krejcikova et Katerina Siniakova a été plébiscitée pour la deuxième année de suite. Il faut dire que les deux joueuses ont triomphé à l'Open d'Australie, Wimbledon et l'US Open.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.