Open d'Australie (F) : Naomi Osaka était trop forte pour Jennifer Brady

Open d'Australie (F) : Naomi Osaka était trop forte pour Jennifer Brady©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, publié le samedi 20 février 2021 à 11h17

Naomi Osaka s'est offert le quatrième titre du Grand Chelem de sa carrière en surclassant Jennifer Brady en finale de l'Open d'Australie ce samedi (6-4, 6-3). Un temps accrochée, la Japonaise a fait parler son expérience pour triompher.

Moins de six mois après son succès à l'US Open, Naomi Osaka a remporté l'Open d'Australie. La Japonaise a fait parler son expérience pour prendre le meilleur sur Jennifer Brady (6-4, 6-3). A Melbourne, elle récupère un titre déjà remporté en 2019. La joueuse de 23 ans a gagné son quatrième titre du Grand Chelem et ne compte déjà qu'une couronne de retard sur Maria Sharapova et Martina Hingis.

Naomi Osaka a fait la différence dans les moments chauds

Pour y arriver, Naomi Osaka a maîtrisé la finale face à une joueuse qui découvrait ce niveau. Elle a profité de la nervosité de Jennifer Brady pour faire la course en tête et parfaitement négocier les moments chauds de la partie. Celle qui avait fait tomber Serena Williams au tour précédent a joué le match qu'elle voulait pour triompher. Alors qu'elle n'est pas passée loin de breaker son adversaire d'entrée, elle y est parvenue à 2-1. Cet avantage n'a pas duré longtemps. Jennifer Brady a débreaké et a égalisé à 3-3 avec un jeu blanc sur son service. La Japonaise n'a pas tergiversé et malgré quelques approximations, elle a gagné le premier set. Même si elle a eu besoin de sauver une balle de break au passage, Naomi Osaka a aussi eu une opportunité sur chaque jeu de service de son adversaire. Une accélération à 5-4 lui a finalement permis de breaker l'Américaine au meilleur des moments pour mener une manche à rien après 43 minutes de jeu.

Une deuxième manche rapidement expédiée

Lancée, la numéro 3 au classement WTA a commencé le deuxième set en remportant quatre jeux consécutifs. Une série qui lui a offert un avantage confortable. Même si un de ses deux breaks d'avance a finalement été effacé par Jennifer Brady qui se relâchait trop tard, elle a pu tranquillement se diriger vers une quatrième victoire en autant de finales en Grand Chelem. Sur un dernier jeu blanc après 1h19 de jeu, Naomi Osaka a refermé une quinzaine australienne qui confirme qu'elle est la joueuse la plus régulière du circuit WTA. Dans les matchs importants, elle s'affirme comme la joueuse qui compte. Et elle n'a que 23 ans...

OPEN D'AUSTRALIE (Melbourne, Grand Chelem, dur extérieur, 35,5 millions de dollars)
Tenante du titre : Sofia Kenin (USA)

Finale
Osaka (JAP, n°3) bat Brady (USA, n°22) : 6-4, 6-3

Demi-finales
Brady (USA, n°22) bat Muchova (RTC, n°25) : 6-4, 3-6, 6-4
Osaka (JAP, n°3) bat S.Williams (USA, n°10) : 6-3, 6-4

Vos réactions doivent respecter nos CGU.