ATP - Indian Wells : Monfils balayé par Zverev, Medvedev et Sinner à la trappe, Tsitsipas s'est encore fait peur

ATP - Indian Wells : Monfils balayé par Zverev, Medvedev et Sinner à la trappe, Tsitsipas s'est encore fait peur©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 14 octobre 2021 à 08h33

C'est fini pour Gaël Monfils et Daniil Medvedev à Indian Wells. Le Français n'a pas existé contre Alexander Zverev, tandis que le Russe, numéro 2 mondial, s'est fait renverser par Grigor Dimitrov. Contrairement à Jannik Sinner, lui aussi éliminé, Stefanos Tsitsipas reste en course, mais le Grec s'est encore fait très peur, contre De Minaur. Hubert Hurkacz s'est lui aussi qualifié pour les quarts de finale, aux dépens d'Aslan Karatsev. Casper Ruud s'est incliné face à Diego Schwartzman.


Zverev sans pitié pour Monfils

Il n'y a plus de Français en lice à Indian Wells. Seul Tricolore encore en course, Gaël Monfils s'est arrêté aux portes des quarts de finale du tournoi. Très vite distancé par Alexander Zverev (ce dernier a rapidement mené 4-0 dans la première manche), mercredi soir en huitièmes de finale, le mieux classé de nos représentants à l'ATP (Monfils est 18eme) n'a jamais existé (6-1, 6-3 en 1h02 de jeu) contre l'Allemand classé au 4eme rang mondial. "Le mec, c'est la crème de la crème. Il m'a écrasé" a reconnu Monfils après la rencontre sans se chercher la moindre excuse. Zverev, sur sa lancée des dernières semaines (après son titre olympique à Tokyo, l'Allemand avait remporté Cincinnati puis atteint les demi-finales de l'US Open, battu en cinq sets par Novak Djokovic), poursuit sa route en Californie. Son prochain adversaire se nomme Taylor Fritz, l'une des sensations du tournoi jusqu'à maintenant.

Medvedev et Sinner au tapis

Demi-finaliste à San Diego au début du mois, Grigor Dimitrov retrouve à trente ans sa forme de vingt ans. Un temps disparu des radars, le Bulgare semble tout proche de son meilleur niveau de nouveau. Daniil Medvedev, pourtant immense favori de ce Masters 1000 après son succès à l'US Open en septembre dernier, en a fait les frais mercredi en huitièmes de finale. Malgré un set d'avance face à "Baby Fed" pour les retrouvailles entre les deux hommes près de deux mois après la petite promenade de santé du Russe, qui l'avait emporté 6-3, 6-3 à l'époque, le numéro 2 mondial s'est incliné en trois manches (6-4, 4-6, 6-3 en 2h16 de jeu) face à l'ancien membre du Top 3. Mené 4-1 dans le deuxième set après avoir perdu le premier, Dimitrov est pourtant passé tout près de la sortie face à celui qui restait sur 18 victoires sur ses 19 derniers matchs disputés sur le sol nord-américain (avant son premier sacre en Grand Chelem, à New York, il avait atteint les demi-finales à Cincinnati et avait remporté le tournoi de Toronto). Beau joueur, Medvedev, notant néanmoins au passage les conditions lentes cette année en Californie, a parié après-coup sur une victoire finale de son bourreau du jour. A condition pour le revenant Dimitrov de pratiquer le même tennis que celui qui lui a permis de renverser le Russe mercredi. Taylor Fritz, lui, n'a eu besoin que de deux sets (6-4, 6-3 en 1h42 de jeu) pour créer l'un des autres exploits de la nuit, aux dépens de Jannik Sinner, 14eme mondial et tête de série numéro 10 du tournoi. L'Italien vainqueur à Washington avant l'US Open n'a rien pu faire face au tombeur de Matteo Berrettini au tour précédent.

Tsitsipas s'est (encore) fait peur

Demi-finaliste à Cincinnati mais surpris prématurément (par l'Espagnol Alcaraz) lors du dernier US Open, Stefanos Tsitsipas peut continuer de rêver d'un premier titre à Indian Wells. Mercredi soir en huitièmes de finale, le Grec s'est sorti en trois sets (6-7, 7-6, 6-2 en 2h47 de jeu) du piège constitué par Alex De Minaur. Toutefois, comme face à Fabio Fognini au tour précédent, le numéro 3 mondial a une nouvelle fois eu très chaud, face à l'Australien. De nouveau mené un set à rien par son adversaire, vainqueur de la première manche au jeu décisif, Tsitsipas, toujours enrhumé, a dû s'arracher pour recoller à une manche partout, là aussi à l'issue d'un tie-break. Par la suite, en revanche, le finaliste malheureux du dernier Roland-Garros a surclassé le 27eme au classement pour donner rendez-vous en quarts de finale au Géorgien Nikoloz Basilashvili.

Hurkacz écarte Karatsev

Hubert Hurkacz a tenu son rang. Tête de série numéro 8 du Masters 1000 d'Indian Wells, le Polonais s'est qualifié pour les quarts de finale aux dépens d'Aslan Karatsev en deux manches. Si le Russe a eu la première balle de break dès le premier jeu, c'est bien le 12eme joueur mondial qui dominé les débats. Remportant cinq jeux consécutivement, Hubert Hurkacz a remporté sans coup férir le premier set. La deuxième manche s'est avérée plus équilibrée avec Aslan Karatsev qui a même su effacer le break de retard concédé dans le cinquième jeu. Toutefois, le Russe a fini par s'incliner. Remportant les trois derniers jeux, Hubert Hurkacz a conclu la rencontre sur le service de son adversaire (6-1, 6-3 en 1h04'). Daniil Medvedev ou Grigor Dimitrov sera son adversaire pour une place dans le dernier carré.

Schwartzman met fin à la série de Ruud

Invaincu depuis son élimination au deuxième tour de l'US Open, Casper Ruud s'arrête en huitièmes de finale à Indian Wells. Le Norvégien, tête de série numéro 6 en Californie, a chuté face à Diego Schwartzman. L'Argentin a fait le break d'entrée mais n'a pas su immédiatement conforter son avantage. Après avoir manqué une balle de break dans le cinquième jeu, il a eu en écarter deux dans le huitième. Dans la foulée, la tête de série numéro 11 du tournoi a conclu le set sur le service de Casper Ruud. Le début de la deuxième manche a été le miroir de celui de la première avec le break d'entrée pour le Norvégien. Mais Diego Schwartzman a su revenir à deux jeux partout. Alors que les deux joueurs ayant manqué le coche pour faire le break, c'est l'Argentin qui a fait la différence, prenant le service de Casper Ruud avant de conclure sur un jeu blanc au service (6-3, 6-3 en 1h42'). Cameron Norrie, tête de série numéro 21, sera sur son chemin en quarts de finale. Le Britannique a, en effet, pris le meilleur sur Tommy Paul en trois manches (6-4, 4-6, 6-2 en 2h17').

Avec M.W

INDIAN WELLS (Etats-Unis, Masters 1000, dur extérieur, 7 903 959€)
Tenant du titre (en 2019) : Dominic Thiem (AUT)

Quarts de finale
Dimitrov (BUL, n°23) - Hurkacz (POL, n°8)
Norrie (GBR, n°21) - Schwartzman (ARG, n°11)
Fritz (USA, n°31) - A.Zverev (ALL, n°3)
Basilashvili (GEO, n°29) - Tsitsipas (GRE, n°2)

Huitièmes de finale
Dimitrov (BUL, n°23) bat Medvedev (RUS, n°1) : 4-6, 6-4, 6-3
Hurkacz (POL, n°8) bat Karatsev (RUS, n°19) : 6-1, 6-3
Norrie (GBR, n°21) bat Paul (USA) : 6-4, 4-6, 6-2
Schwartzman (ARG, n°11) bat Ruud (NOR, n°6) : 6-3, 6-3

Fritz (USA, n°31) bat Sinner (ITA, n°10) : 6-4, 6-3
A.Zverev (ALL, n°3) bat Monfils (FRA, n°14) : 6-1, 6-3
Basilashvili (GEO, n°29) bat Khachanov (RUS, n°24) : 6-4, 7-6 (6)
Tsitsipas (GRE, n°2) bat De Minaur (AUS, n°22) : 6-7 (3), 7-6 (3), 6-2

Vos réactions doivent respecter nos CGU.