Chpts de France (petit bassin) : Bonnet, Tomac et Grousset ont répondu présent lors de la dernière journée

Chpts de France (petit bassin) : Bonnet, Tomac et Grousset ont répondu présent lors de la dernière journée©Panoramic, Media365

Mathieu Warnier, Media365, publié le dimanche 29 octobre 2023 à 20h50

En clôture des championnats de France en petit bassin, Charlotte Bonnet a remporté le titre sur le 100m papillon quand Mewen Tomac s'est adjugé le 50m dos puis le 200m quatre nages. Maxime Grousset, quant à lui, a dominé le 100m nage libre.



Charlotte Bonnet va quitter Angers avec quatre médailles d'or. A l'occasion de la dernière journée des championnats de France en petit bassin, la protégée de Philippe Lucas a complété sa collection. Après avoir dominé le 100m et le 200m nage libre puis le 100m quatre nages, elle n'a laissé à personne le titre national sur le 100m papillon. Bouclant la distance en 57''66, elle a devancé Marina Jehl (58''13) et Lilou Ressencourt (58''54). « Je fais des championnats très réussis et je me qualifie sur les courses sur lesquelles je voulais me qualifier. Je suis satisfaite de ce début de saison, a-t-elle confié dans un communiqué de la fédération. Il faut voir maintenant sur du long terme et en grand bassin si la nouvelle méthode d'entraînement fonctionne, mais cela répond bien sur la nage, je suis vraiment bonne aussi sur la nage et pas qu'en coulée. » Une cinquième médaille d'or aurait pu tomber dans son escarcelle lors de la finale du 100m quatre nages. Toutefois, c'est Béryl Gastaldello qui l'a emporté en 57''49 devant Charlotte Bonnet (58''11) et Anastasiia Urbaniak (1'00''36).

Tomac a vu double

Deux médailles d'or remportées ce dimanche, Mewen Tomac l'a fait ! Le nageur d'Amiens a tout d'abord dominé la finale du 50m dos en 22''96, devançant nettement son rival Yohann Ndoye Brouard (23''63) quand Stanislas Huille (23''77) les a accompagnés sur le podium. A peine 20 minutes plus tard, le natif d'Evreux a retrouvé le bassin pour la finale du 200m quatre nages. En 1'54''15, il a déposé le Suisse Jérémy Desplanches (1'56''63) quand Emilien Mattenet (1'57''31) et John-William Dabin (1'57''89) complètent le podium. « C'est une belle soirée avec deux bons temps, donc je suis content. Je m'étais fixé comme objectif principal de battre le record de France de Jérémy Stravius cette semaine et ne passe pas loin, a-t-il affirmé dans un communiqué de la fédération. Je n'ai pas spécialement travaillé le quatre nages, je me focalise vraiment sur le dos donc j'en fais même moins. Vu que je me suis pas mal amélioré sur tout ce qu'il y a à côté de l'entraînement, je pense que c'est pour cela que je suis en forme. » Alors que le 50m brasse a vu Kacper Pastula l'emporter (26''70), Pauline Mahieu s'est adjugé le 200m dos (2'04''81).

Le 100m nage libre pour Grousset après le 50m

Dominateur sur le 50m nage libre, Maxime Grousset ne s'est pas arrêté en si bon chemin. Comme sur le papillon, le nageur du club de Clichy a doublé avec le 100m ce dimanche à Angers. Bouclant la distance en 45''79, il a laissé la concurrence loin derrière avec Yann Le Goff (47''56) et Mehdy Metella (47''57) qui montent sur le podium. « C'est vraiment bien cette semaine. J'ai mis en place des choses préparées à l'entraînement avec Michel Chrétien, a-t-il confié dans un communiqué de la fédération. Cela se goupille bien malgré la fatigue et ce qu'il faut retenir, c'est que j'ai gagné et que je suis content. Ce que je fais pour me motiver, c'est que je veux faire le mieux possible et toutes ces petites choses qui vont faire la différence pour les Jeux. » Anastasiia Kirpitchnikova, quant à elle, repart également avec trois titres de championne de France. Déjà dominatrice sur le 800m et le 1500m nage libre, la native de Russie a remporté le 400m nage libre en 4'01''30) devant Lucille Tessariol (4'01''94) et Valentine Leclercq (4'07''29).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.