XV de France / Galthié : " On s'attend à un match très, très difficile "

XV de France / Galthié : " On s'attend à un match très, très difficile "©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume Marion, Media365, publié le mercredi 04 octobre 2023 à 13h30

Après avoir annoncé la composition du XV de France, qui affrontera l'Italie ce vendredi, Fabien Galthié a notamment évoqué cette rencontre mais également certains choix qu'il a dû faire.



Pour défier l'Italie, ce vendredi à Lyon (21h), Fabien Galthié a dû faire des choix. En effet, environ deux semaines après le match face la Namibie (96-0) et possiblement une semaine avant les quarts de finale de la Coupe du monde 2023, le sélectionneur du XV de France a décidé de reconduire presque en totalité l'équipe qui a écrasé les Welwitschias à Marseille. Seul Antoine Dupont manque malheureusement à l'appel, tandis que Grégory Alldritt est lui de retour pour défier les Azzurri, qui viennent d'être largement battus par la Nouvelle-Zélande (96-17). Suite à cette gifle, Galthié se méfie grandement d'eux et de leur envie de se reprendre. « C'est une équipe qui est blessée. C'est la plus grande difficulté qui nous attend. Des Latins blessés... On s'attend à une réaction très forte de leur part. (...) On s'attend à un match très, très difficile », a notamment déclaré l'ancien demi de mêlée.

« Les joueurs de rugby ne sont pas des robots »

« C'est un choix à l'instant T, un instantané qui est cohérent, lié à une lecture très objective des performances et des potentialités. Les joueurs de rugby ne sont pas des robots, ce sont des êtres humains avec des états de forme qui varient. (...) Mais il n'y a rien de définitif », a par la suite expliqué Galthié, à propos du choix de titulariser Louis Bielle-Biarrey et non Gabin Villière, avant d'évoquer le banc des Bleus, composé de cinq avants et de trois trois-quarts. « C'est un choix sur l'instant qui s'adapte à nos joueurs, à la composition de l'équipe. On commence toujours par choisir les finisseurs parce que c'est avec eux qu'on termine le match. Ensuite, on associe les "starters". Et l'on travaille sur tous les scénarios imaginables, a confié le sélectionneur du XV de France, en conférence de presse. Le profil des 23 joueurs présents sur la feuille de match est lié à la forme du moment et la disponibilité des joueurs du moment. On a construit cette équipe avec les joueurs les plus performants. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.