UBB : La nouvelle star Tambwe mécène de son propre transfert

UBB : La nouvelle star Tambwe mécène de son propre transfert©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le jeudi 08 septembre 2022 à 17h43

Eblouissant lors de sa première apparition avec l'UBB, ponctuée d'un joli doublé, Madosh Tambwe est passé au rang de nouvelle star du Top 14. Et pourtant, pour atterrir en Gironde l'ailier congolais a mis la main à la poche pour régler une partie de son transfert.



Recruté cet été par Bordeaux-Bègles, Madosh Tambwe a posé ses valises en Gironde dans la plus grande discrétion. Cependant, il a tellement crevé l'écran ce dimanche lors de sa première avec l'UBB qu'il est complètement sorti de l'anonymat. D'un doublé de belle facture, étalant ses qualités de vitesse et de finisseur hors-pair, il a prouvé qu'il sera l'une des plus grandes attractions du Top 14, au même rayon que les Antoine Dupont, Cheslin Kolbe et autres grandes vedettes du championnat. Néanmoins, son doublé n'a pas suffi pour guider l'UBB vers la victoire, le Stade Toulousain s'est imposé à Chaban-Delmas au prix d'une seconde période extraordinaire (25-26).


Le manager bordelo-béglais, Christophe Urios, littéralement sous le charme de ce joueur et du personnage a confié ce mercredi à nos confrères de Rugbyrama une anecdote singulière à propos de son nouvel ailier. "Il voulait vraiment venir à Bordeaux. Mais il était sous contrat avec les Bulls. Puis, il est venu nous voir en avril et on s'est rendu compte que c'était une belle personne" a expliqué l'entraîneur aquitain. Au-delà de la personnalité attachante du Congolais, Christophe Urios a souligné sa générosité.

"Madosh a dit qu'il prendrait une partie de cette indemnité à sa charge"

"Mais là où ça nous a sauté aux yeux, c'est que quand on a eu connaissance du deal financier proposé pour le libérer de son contrat, nous avons dit que nous ne pouvions pas l'assumer. Et là Madosh (Tambwe, ndlr) a dit qu'il prendrait une partie de cette indemnité à sa charge." Un geste financier rare, surtout de la part d'un joueur. "Depuis que je suis entraîneur, je n'avais jamais vu ça. Ceci vous montre le sens de l'engagement, le sens collectif et la simplicité de cet homme. Il voulait absolument venir à Bordeaux, j'appelle ça la classe" dixit le manager de l'UBB. Une bonté à la hauteur de son talent.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.