Bleus : Wembanyama n'a que la médaille d'or en tête

A lire aussi

Mathieu Warnier, Media365, publié le dimanche 16 juin 2024 à 23h55

En amont du début de la préparation avec l'équipe de France, Victor Wembanyama a affirmé que son seul objectif était de remporter la médaille d'or à l'occasion de Paris 2024.

Victor Wembanyama ne veut pas perdre de temps. Alors qu'il sort d'une première saison NBA réussie, étant élu rookie de l'année et terminant deuxième du prix du défenseur de l'année, le joueur des San Antonio Spurs est désormais focalisé sur l'équipe de France à l'approche de Paris 2024. Sélectionné par Vincent Collet pour la préparation de l'événement, avec un premier match amical dès le 3 juillet face à la Turquie, le natif du Chesnay a profité d'un entretien accordé à l'émission « Sept à Huit » pour se confier sur son objectif pour le tournoi olympique, qui sera disputé au Stade Pierre-Mauroy de Lille puis à l'Accor Arena de Paris. « Gagner les JO. Oui, la médaille dorée, a-t-il affirmé. C'est mon ambition et je pense qu'on la partage avec tous les membres de l'équipe de France. » Rappelant que le tournoi olympique a un format resserré avec seulement six matchs à disputer en deux semaines, celui qui est surnommé « l'Alien » assure que les Bleus n'auront « pas le droit à l'erreur ».

Wembanyama : « Je n'ai jamais perdu en équipe de France »

« C'est très rapide, très intense, a-t-il ajouté. Ce que j'imagine, c'est des matchs durs, où il n'y aura pas le temps de faire des ajustements le lendemain ou la semaine d'après. C'est tout de suite. » Malgré une saison NBA éprouvante avec 71 matchs disputés en l'espace de six mois, Victor Wembanyama assure que retrouver les Bleus reste quelque chose de « spécial ». « Les matchs avec l'équipe de France ajoutent toujours une dimension supplémentaire à l'envie, à l'énergie, affirme le pivot des San Antonio Spurs. Je pense que c'est du patriotisme. Ça représente une grande partie de ce que je veux faire dans ma carrière, de titres à aller chercher. » Un maillot qu'il n'a porté que quatre fois depuis ses débuts au plus haut niveau et, comme il se plait à le rappeler, sans connaître la défaite. « Je ne peux pas accepter de perdre contre un autre pays quand je représente la France, même si ça arrivera bien sûr, affirme-t-il. Par contre, pour l'instant, je n'ai jamais perdu en équipe de France. » Les supporters des Bleus vont espérer que cette série se prolonge jusqu'au 10 août prochain, date de la finale du tournoi olympique masculin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.