Bleus : Un contrôle antidopage à 6h du matin !

Bleus : Un contrôle antidopage à 6h du matin !©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 06 août 2021 à 18h32

Earvin Ngapeth a été réveillé de manière assez surprenante et désagréable, lui qui a déjà beaucoup de mal à trouver le sommeil ces derniers temps - à l'instar de tous ses coéquipiers -, ainsi que l'a expliqué Laurent Tillie vendredi.



Les Français ont connu une nuit pour le moins agitée, comme le révèle Laurent Tillie à Eurosport : "Il y a déjà l'excitation du match, c'est dur de récupérer et ça fait deux ou trois nuits blanches à cause des rencontres qui finissent tard... Et là, à six heures du matin, on a eu un contrôle antidopage, en particulier pour Earvin Ngapeth qui commençait juste à s'endormir. On est pour, mais il y a des jours où il faut penser à réfléchir à des horaires plus appropriés et logiques, si on ne veut pas avoir de frustration de la part des joueurs et du staff." Les Bleus venaient de se qualifier pour la finale olympique environ sept heures plus tôt, après leur victoire nette et sans bavure face à l'Argentine (3-0), eux qui enchaîneront pour le titre contre la Russie samedi à 14h, heure française (21h à Tokyo).

Laurent Tillie insiste : "Qu'ils fassent les contrôles après les matchs, on en a déjà eu pendant la compétition, ou le lendemain tranquille... En plus, on est dans une bulle. Qu'ils soient juste plus cohérents dans les horaires. Mais bon, c'est fini, on essaie de récupérer. Nous sommes très fatigués, mais tellement heureux d'être en finale... On a envie de bien profiter, et pour ça il faut nous préparer au mieux." Le coach de l'équipe de France, qui vivra sa dernière samedi en finale contre la Russie, après neuf ans à la tête des Bleus, fait un parallèle général pour conclure de manière plus détendue : "On attend un podium aux Jeux depuis tellement longtemps, c'est vrai qu'on est un peu plus soudés avec le basket et le hand... Le contre de Batum était digne d'un volleyeur, c'était magnifique !"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.