Tour de Lombardie : Alaphilippe dresse le bilan de sa course

Tour de Lombardie : Alaphilippe dresse le bilan de sa course©Media365
A lire aussi

Guillaume Issner, Media365, publié le samedi 09 octobre 2021 à 18h34

Julian Alaphilippe a pris ce samedi la sixième place du Tour de Lombardie. Le champion du monde a savouré cette dernière classique de la saison dont il tiré un bilan positif.



Julian Alaphilippe était attendu sur le dernier Monument de la saison. Ce Tour de Lombardie a été plutôt bon pour lui mais le Français, sacré champion du monde il y a deux semaines pour la deuxième année de suite, a dû se contenter d'une sixième place à Bergame. Là où Tadej Pogacar a inscrit son nom au palmarès d'un deuxième Monument en 2021 après Liège-Bastogne-Liège. Le coureur tricolore n'a pas réussi à suivre le vainqueur du Tour de France. Une mission tentée par son coéquipier chez Deceuninck-Quick Step, Fausto Masnada, en vain, deuxième et trop emprunté pour rivaliser avec le prodige slovène dans les derniers mètres. Julian Alaphilippe a dressé le bilan de sa course au micro d'Eurosport et salué les efforts de son coéquipier.

En « manque de confiance » pour répondre à Pogacar

« On était toujours bien représentés à l'avant jusque dans le final. On a senti que la course était de plus en plus dure. On a durci mais après, c'était un peu sauve qui peut. On s'est retrouvés devant avec João (Almeida) et Fausto (Masnada). Toute l'équipe a fait un super boulot. On a décidé de jouer la carte de Fausto à fond mais voilà, deuxième derrière Pogacar, c'est pas mal. J'ai vraiment apprécié cette journée, c'était une belle course », a-t-il résumé après l'effort. Une belle course qui aurait pu l'être encore plus mais « Alaf » n'a pas su répondre à l'attaque de Tadej Pogacar à une trentaine de kilomètres de l'arrivée. « Il me manquait peut-être un peu de confiance pour faire le jump puisque j'avais de bonnes jambes. Ces derniers jours ont été un peu compliqués et je ne savais pas si j'étais capable de suivre », explique-t-il. La saison aura été riche pour l'un des patrons du Wolfpack, tant sur le plan personnel avec la naissance de son garçon Nino, que personnel avec la conservation de son maillot arc-en-ciel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.