Groupama-FDJ : Stewart manquera le Tour des Flandres

Groupama-FDJ : Stewart manquera le Tour des Flandres©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 30 mars 2021 à 17h52

Jake Stewart ne participera pas dimanche à son deuxième Tour des Flandres. Le jeune sprinteur britannique de l'équipe Groupama-FDJ tassé par Nacer Bouhanni dimanche dernier lors de l'arrivée de Cholet-Pays de la Loire souffre d'une fracture de la main gauche et sera absent trois semaines.


Jake Stewart peut vraiment en vouloir à Nacer Bouhanni, cette fois ! Déjà furieux d'avoir été tassé contre les barrières par le Français, dimanche lors de l'arrivée de la semi-classique Cholet-Pays de la Loire, le jeune coureur britannique n'est pas près de décolérer. Touché à la main gauche dans cette manœuvre très dangereuse de l'ancien pensionnaire de l'équipe Cofidis, Stewart a en effet appris mardi qu'il ne pourrait pas s'aligner dimanche au départ de son deuxième Tour des Flandres. Le natif de Coventry a passé une IRM qui a révélé une fracture. S'il avait réussi à éviter la chute sur un joli numéro d'équilibriste doublé d'un réflexe assez incroyable, Stewart n'avait pas raté en revanche la barrière. L'ancien pistard (il a notamment été médaillé d'argent lors des Championnats d'Europe juniors d'Anandia en 2017) a heurté la balustrade et se retrouve au repos forcé pour trois semaines alors qu'il rêvait de faire un résultat sur le Ronde, lui qui avait terminé troisième il y a deux ans de l'épreuve chez les Espoirs.

Stewart : « Je suis forcément déçu »



Bouhanni est passé par là. Et, dimanche, c'est depuis sa télévision que celui qui avait terminé deuxième du Circuit Het Nieuwsblad en février dernier, devenant ainsi le plus jeune coureur depuis... Eddy Merckx en 1966 à grimper sur le podium de cette classique, suivra le monument. Une bien mauvaise nouvelle pour la formation Groupama-FDJ chère à Marc Madiot comme pour le jeune Britannique, stoppé dans son élan. « Je suis forcément déçu de ne pas participer aux prochaines classiques flandriennes surtout que j'avais de très bonnes jambes. Je n'y peux rien, ça fait partie du sport. Je peux être satisfait de ma condition physique, donc je vais prendre le temps de récupérer et j'espère revenir aussi fort », déclare le grand malheureux du week-end sur le site officiel de la Groupama-FDJ. Après l'incident de dimanche, Stewart avait qualifié Bouhanni de « sans neurones ». Ce n'est pas encore maintenant que le sprinteur français remontera dans son estime.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.