B&B Hotels : La fin de l'équipe actée par la Ligue

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mardi 20 décembre 2022 à 23h33

La Ligue nationale de cyclisme n'a pas validé le dossier de BB Hotels pour la saison 2023. L'équipe de Jérôme Pineau disparait officiellement des pelotons.

« La Direction Nationale de Contrôle et de Gestion Pro a validé 10 équipes UCI françaises sur les 11 dossiers déposés pour la saison 2023. » C'est par ces quelques mots que la Ligue nationale de cyclisme a officialisé la mort de l'équipe Bamp;B Hotels. Sans surprise, la formation de Jérôme Pineau n'a pas été retenue pour figurer dans la liste des dix équipes professionnelles françaises (quatre en World Tour, une en deuxième division, cinq en troisième), et elle doit donc mettre la clé sous la porte, quatre ans après sa création. Alors que Bamp;B Hotels avait annoncé en grande pompe l'arrivée de la ville de Paris au soutien de l'équipe pour la saison prochaine, les rumeurs avaient ensuite révélé une possible signature avec un grand groupe (Carrefour, Amazon, Cdiscount, Engie ?) en tant que sponsor-titre, et Mark Cavendish devait être la tête d'affiche de la formation de Jérôme Pineau.

Une descente aux enfers depuis l'été

Mais ces dernières semaines, les choses sont allées de mal en pis pour l'équipe au maillot bleu turquoise. La conférence de presse du mois d'octobre, qui devait être l'occasion de présenter Cavendish et le gros sponsor en marge de la présentation du parcours du Tour de France 2023, a été reportée, puis l'UCI a écarté Bamp;B Hotels de sa liste des équipes candidates au World Tour et au Pro Team, avant l'annonce, le 2 décembre, que tous les coureurs de la formation étaient libérés de leur contrat. Depuis, certains ont annoncé leur retraite, comme Pierre Rolland, et d'autres ont rebondi ailleurs comme Axel Laurance (Alpecin-Deceuninck) ou Victor Koretzky (Bora-Hansgrohe). Mais beaucoup se retrouvent au chômage, la plupart des effectifs étant complets. Sans oublier tout le personnel qui travaillait autour de l'équipe. C'est la fin d'une histoire qui devait être plus belle que jamais en 2023, mais qui pourrait finalement se terminer devant les tribunaux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.