Une championne américaine furieuse contre l'aéroport de Roissy

Une championne américaine furieuse contre l'aéroport de Roissy©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le mardi 24 juillet 2018 à 17h00

La perchiste américaine, Sandi Morris, a eu la mauvaise surprise de ne pas retrouver ses perches à l'arrivée de son vol à Roissy, explique Le Figaro. Une situation déjà constatée dans le passé, et toujours pas résolue.

C'est une perchiste...

sans perches ! La sauteuse à la perche américaine, Sandi Morris, a eu une très mauvaise surprise ce lundi 23 juillet en arrivant à l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle. Au moment de récupérer ses bagages, la vice-championne du monde et olympique n'a jamais pu récupérer ses perches sur le tapis roulant, relate le Figaro.



Agacée, la championne américaine a immédiatement fait part de son désarroi sur les réseaux sociaux, pointant du doigt des faits qui se répètent dans cet aéroport. "Charles de Gaulle le fait encore. Mes perches sont bloquées, encore une fois, dans le trou noir".



Un bagage perdu ou retardé, une péripétie que tout le monde a déjà pu rencontrer. Sauf que le lendemain, ce mardi 24 juillet, l'athlète n'a toujours aucune nouvelle de ses perches. Et elle a une compétition dans trois jours. Problématique. "Je n'ai pas eu de nouvelles informations", ajoute-t-elle dans un autre message sur Twitter, un brin irritée.



Les employés en grève ?

La colère passée, Sandi Morris a décidé de jouer la carte de l'humour en interpellant son ami perchiste, le Français Renaud Lavillenie. "Hey Renaud, est-ce que tu n'as pas quelques astuces sous tes manches pour récupérer mes perches perdues ?" Avant de se demander si "les employés de Charles de Gaulles étaient en grève ou quoi ?".





Une mésaventure qui en rappelle d'autres. Le 2 juillet, le golfeur Graeme McDowell devait participer aux qualifications du British Open. Or lors de son vol entre Paris et Manchester, ses clubs ont été perdus, le poussant à renoncer.
Le Figaro rappelle aussi que d'autres sportifs ont eu des incidents similaires avec leur matériel, comme Gael Monfils avec des raquettes cassées à l'aéroport de Munich. Tous fustigent le manque de communication des compagnies en question.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.