Une brillante marathonienne retrouvée morte en Seine-Saint-Denis

Une brillante marathonienne retrouvée morte en Seine-Saint-Denis©Pixabay
A lire aussi

6Medias, publié le jeudi 30 novembre 2017 à 08h30

Le corps de Zenash Gezmu a été retrouvé dans son appartement HLM de Neuilly-sur-Marne, qui regorgeait de coupes et des médailles. L'Éthiopienne venait de boucler son dernier marathon, à Amsterdam, en 2h32, rapporte Le Parisien mercredi.

Le tueur présumé, un homme de 28 ans natif de l'Érythrée, s'est rendu dans un commissariat du XVIIIe arrondissement de Paris mardi, où il a avoué son crime, avant d'être remis à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis.

La frêle athlète de 27 ans mesurant 1,50 m pour 38 kg serait morte asphyxiée et aurait été frappée par un objet contondant.

Selon ses partenaires d'entraînement interrogés par Le Parisien, elle n'avait pas de petit ami.

Zenash Gezmu avait quitté sa famille et l'Éthiopie pour l'Europe, où elle est arrivée en 2011. Dans chaque club d'athlétisme, à Montreuil, Neuilly-sur-Marne ou à Paris, de bonnes âmes l'ont aidée à se loger ou faire ses démarches administratives.

"Il n'y en a pas beaucoup comme elle, qui se lèvent à 5 heures pour s'entraîner, matin et soir, après avoir fait des ménages dans un hôtel", a confié Nicolas Valat, son entraîneur durant trois ans à Neuilly-sur-Marne, au Parisien. Ce qui comptait pour elle, c'était de faire des performances, pour être reconnue de la Fédération française et remercier le pays qui l'avait accueillie".

Les primes gagnées sur les marathons étaient envoyées la plupart du temps à sa mère restée en Éthiopie. Elle avait aussi, selon ses proches, un frère en Angleterre. Un membre du Stade Français, son dernier club, soupçonne le principal suspect d'avoir convoité cet argent, en voulant s'improviser comme son agent.

 
73 commentaires - Une brillante marathonienne retrouvée morte en Seine-Saint-Denis
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]