Championnats du monde (indoor) : La perche sacre de nouveau Lavillenie

Championnats du monde (indoor) : La perche sacre de nouveau Lavillenie ©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 04 mars 2018 à 19h30

Pour conclure les Mondiaux indoor d'athlétisme, en plus du bronze pour Aurel Manga sur le 60m haies, le saut à la perche a vu Renaud Lavillenie s'imposer.

Après le titre mondial de Kevin Mayer sur l'heptathlon, l'autre tête d'affiche de l'athlétisme français n'a pas déçu à Birmingham. Frustré par son échec aux Jeux Olympiques de Rio puis aux championnats du monde de Londres l'an passé, Renaud Lavillenie a abordé en revanchard ces Mondiaux en intérieur et le recordman du monde a fait craquer ses adversaires.

Après des barres à 5,70m puis 5,85m effacées au premier essai, il a contraint Sam Kendricks à prendre des risques, à faire l'impasse après un échec à 5,80m pour passer 5,85m. L'Américain, après avoir vu Renaud Lavillenie passer 5,90m au deuxième essai, a tenté de nouveau l'expérience mais sa seule tentative à 5,95m s'est soldée par un échec qui a offert sur un plateau le titre au Français, qui a ensuite échoué par trois fois à 6,00m. Le Polonais Piotr Lisek prend la médaille de bronze avec 5,85m quand Axel Chappelle prend la 10eme place finale avec une barre à 5,60m.



La France termine cette dernière journée de compétition avec une deuxième médaille. Brillant vainqueur de sa demi-finale, Aurel Manga échoue à huit centièmes du titre mondial sur le 60m haies, prenant le bronze en 7''54 derrière le Britannique Andrew Pozzi (7''46) et l'Américain Jarret Eaton (7''47). Pascal Martinot-Lagarde, pour sa part, ne prend que la cinquième place de cette finale en 7''68. Cette dernière journée a vu Ivana Spanovic dominer la finale du saut en longueur avec une meilleure marque mondiale de l'année à 6,96m, Eloyse Lesueur échouant à la 12eme place avec 6,34m. Le duel Ethiopie-Kenya sur le 3000m masculin a vu Yomif Kejelcha s'imposer devant un autre Ethiopien, Selemon Barega, et le Kenyan Bethwell Birgen. Samuel Tefera, pour sa part, a remporté le 1500m au finish face à Marcin Lewandowski et Abdelaati Iguider. Le 800m féminin a vu la Burundaise Francine Niyonsaba s'imposer devant l'Américaine Ajee Wilson et la Britannique Shelyana Oskan-Clarke. Alors que les Américaines ont remporté le 4x400m, ce sont les Polonais qui ont conclu ces Mondiaux avec le titre sur le relais masculin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.