Wimbledon (H) : Berrettini forfait !

Wimbledon (H) : Berrettini forfait !©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 28 juin 2022 à 12h57

Finaliste de la dernière édition, Matteo Berrettini faisait de nouveau partie des grands favoris de ce tournoi de Wimbledon. Malheureusement pour l'Italien, testé positif au Covid-19, il a dû déclarer forfait.


Ce Wimbledon commence bien tristement pour Matteo Berrettini. A son tour testé positif au Covid-19, l'Italien, à l'instar du Croate Marin Cilic la veille, a été contraint de déclarer forfait. Une bien mauvaise nouvelle doublé d'un énorme coup dur pour le numéro 11 mondial qui rêvait cette fois d'aller au bout après avoir buté sur Novak Djokovic l'année dernière en finale. Berrettini faisait d'ailleurs partie des grands favoris du tournoi, et pas seulement en raison de son incroyable parcours réalisé lors de la dernière édition. L'ancien membre du Top 10 avait en effet entamé la saison sur gazon de manière tonitruante. Invaincu sur herbe cette année (9 matchs, 9 victoires), Berrettini avait remporté le tournoi de Stuttgart et récidivé au Queen's, où il était parvenu à conserver son trophée acquis l'an dernier en ne perdant qu'un set sur sa route et en disposant en deux manches en finale de Krajinovic.

Berrettini : "Je n'ai pas de mot"



En Allemagne, l'Italien avait souffert en finale contre Andy Murray, spécialiste de la surface et double vainqueur de Wimbledon, mais il avait eu le dernier mot là aussi (en trois sets) et avait abordé le tournoi du Grand Chelem de Londres avec une détermination à revendre. Tombé dans la partie de tableau de Rafael Nadal, qu'il aurait pu retrouver en demi-finales avant d'éventuelles autres retrouvailles, en finale contre Djokovic, le Romain prend la porte sans même avoir pu jouer. Terrible. "J'ai le cœur brisé (...) Je n'ai pas de mot pour décrire l'extrême déception que je ressens. Le rêve prend fin pour cette année, mais je reviendrai plus fort", a posté, très triste, le malheureux, qui sera remplacé contre le Chilien Garin par le Suédois Elias Ymer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.