Open d'Australie (H) : Nadal en finale, trois ans après !

Open d'Australie (H) : Nadal en finale, trois ans après !©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 28 janvier 2022 à 07h58

Rafael Nadal disputera dimanche sa sixième finale à l'Open d'Australie, trois ans après sa dernière en date, en 2019. L'Espagnol vainqueur du tournoi en 2009 a nettement dominé Matteo Berrettini (6-3, 6-2, 3-6, 6-3) vendredi dans la première demi-finale. Qualifié pour sa 29eme finale dans un Majeur, Il n'est plus qu'à une victoire de devenir le premier homme à décrocher un 21eme titre en Grand Chelem.



Rafael Nadal est immortel ! A 35 ans, le champion espagnol disputera dimanche sa 29eme finale dans un tournoi du Grand Chelem, la sixième à l'Open d'Australie, où le Majorquin ne s'était plus retrouvé sur la dernière marche depuis 2019. Trois ans après, revoilà pourtant l'insubmersible Nadal, stoppé six mois par une blessure au pied gauche la saison dernière et encore positif au Covid il y a quelques semaines, en passe de soulever un nouveau trophée dans un Majeur. Et pas n'importe lequel. En cas de succès dimanche à Melbourne, où il n'a été titré qu'une seule fois pour le moment (en 2009), le protégé de Carlos Moya, débarrassé de ses deux éternels rivaux Novak Djokovic et Roger Federer, qui en comptent vingt comme lui à ce jour, deviendrait en effet le premier joueur de l'histoire à décrocher un 21eme sacre en Grand Chelem. S'il l'emporte, Nadal pourra également se vanter d'être le deuxième tennisman après Djokovic à avoir inscrit son nom au moins deux fois au palmarès des quatre Majeurs.

Berrettini n'a pas fait le poids



A un succès de marquer encore davantage l'histoire, le "Taureau de Manacor" a su dompter vendredi dans la première demi-finale (6-3, 6-2, 3-6, 6-3 en 2h58 de jeu) un Matteo Berrettini pourtant étincelant depuis le début de la quinzaine. Face au numéro 6 mondial, l'Italien a toutefois longtemps paru comme éteint. Nadal en a profité pour s'échapper en dominant nettement dans les deux premiers sets le tombeur de Gaël Monfils en quarts de finale. Endormi pendant les deux premières manches, le finaliste du dernier Wimbledon s'est réveillé dans le troisième set. Pour la première fois de la partie, il a alors posé des problèmes à son adversaire. Enfin tranchant, notamment en coup droit, son atout numéro 1 avec le service, Berrettini a obtenu le droit de disputer une quatrième manche. Mais alors qu'il semblait revigoré, il a une nouvelle fois été abandonné par ses coups préférés et Nadal, de nouveau supérieur dans tous les domaines, n'a eu aucun mal à terminer le travail, sur une dernière faute directe de l'Italien. Sa trente-neuvième dans cette demi-finale qui n'a jamais vu l'Espagnol trembler. "Cela faisait longtemps que je n'avais pas joué aussi bien", a reconnu le vainqueur ensuite.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.