Laver Cup : Federer, la triste confirmation

Laver Cup : Federer, la triste confirmation©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mercredi 21 septembre 2022 à 09h55

Tout près de la retraite désormais, Roger Federer doit prendre part à la Laver Cup à Londres le week-end prochain.



C'est donc bientôt terminé. Dans quelques jours, on ne verra plus Roger Federer sur le circuit. Plus du tout, en attendant d'éventuelles exhibitions dans le futur . Non remis suffisamment au genou droit en dépit de plusieurs opérations , le Suisse a pris la décision de ranger les raquettes à 41 ans après une carrière sensationnelle. Lauréat de 20 tournois du Grand Chelem et de 103 tournois au total, « Rodgeur » a annoncé la semaine dernière que la Laver Cup serait sa dernière compétition à Londres (du 25 au 27 septembre). Arrivé lundi, il s'est entraîné mardi avec le Grec Stefanos Tsitsipas qui sera dans son équipe européenne.

Federer : « Je me surprends à très bien taper dans la balle »

Et, dans la capitale britannique, on ne le verra pas beaucoup sur le court... C'était redouté et Federer l'a confirmé lui-même : il ne jouera pas en simple. Et peut-être en double. Peut-être... Le joueur helvétique pourrait éventuellement disputer un seul match. « Je me suis entraîné lundi avec Stefanos (Tsitsipas) et, honnêtement, je me surprends à très bien taper dans la balle. Mais non, je ne jouerai pas en simple, c'est impossible. C'est aussi pour cela que j'ai renoncé à aller aux Swiss Indoors de Bâle. Je pense que je vais jouer vendredi soir le double », a-t-il lâché au journal suisse Le Temps.


« Peut-être que je peux jouer en double avec Rafa, ce serait un rêve absolu »

« Je trouve que j'arrive à jouer à un niveau acceptable mais il y a longtemps que je n'ai pas fait de vrai match, ça va jouer à fond et la pression sera forte. Mais si je ne joue pas, ce ne sera pas un problème », a poursuivi Roger Federer qui se verrait bien achever son immense carrière par une rencontre de double disputée au côté de son grand rival et ami Rafael Nadal. « Peut-être que je peux jouer en double avec Rafa, ce serait un rêve absolu. » Rendez-vous vendredi soir pour voir une éventuelle dernière fois ce duo sensationnel raquettes en main. A Londres, Federer n'a pas encore croisé l'Espagnol mais il a salué Novak Djokovic et Andy Murray, ses autres grands rivaux avec qui il a formé le Big 4 durant de nombreuses années. De chaleureuses accolades forcément émouvantes pour les fans et observateurs du tennis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.