ATP - Federer : "Après Wimbledon, c'était fini"

ATP - Federer : "Après Wimbledon, c'était fini"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 20 septembre 2022 à 23h37

Roger Federer sait depuis un peu plus de deux mois que sa carrière était terminée. Dans la foulée de Wimbledon, pour lequel il a déclaré forfait au dernier moment, il a pris sa décision à la vue d'un mauvais scanner de trop.



A quel moment et pourquoi Roger Federer a-t-il décidé de prendre sa retraite ? Le Suisse a donné une interview pour la première fois depuis son annonce, mardi à la RTS : "Au début de l'été, mon genou ne me lâchait pas, je ne progressais pas suffisamment bien, et puis j'ai eu le résultat d'un scanner pas très satisfaisant. Alors, je me suis dit que c'était fini. Honnêtement, je n'avais plus envie." C'était juste après le début de Wimbledon, où il pensait "que ça pouvait encore passer".

"Il y a eu une larme ou deux"

S'il ne sait "pas exactement de quoi l'avenir sera fait", il annonce ne pas vouloir "s'éloigner complètement de ce sport" : "Le tennis m'a tout donné. Je suis soulagé et heureux, même s'il y a eu une larme ou deux." Très ému lors de son annonce, il y a désormais cinq jours (le jeudi 15 septembre), il explique toutefois que sa femme Mirka et ses parents l'étaient encore plus que lui.


L'homme aux 20 titres du Grand Chelem - même s'il est difficile de le résumer à ça - relève logiquement ses premiers exploits à Wimbledon, sa victoire à Roland-Garros en 2009 et celle en Australie en 2017 comme les meilleurs souvenirs de sa carrière. Histoire de boucler la boucle au-delà de la Laver Cup, il aimerait "organiser une exhibition avec les joueurs de mon choix, dans les six prochains mois". On pourrait alors peut-être le voir rejouer en simple, ce qu'il ne fera pas à la Laver Cup. Son dernier match sur le circuit restera donc cette défaite en quarts de finale à Wimbledon l'an dernier, face à Hubert Hurkacz (6-3, 7-6, 6-0).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.