ATP - Masters : Djokovic démarre par une nouvelle victoire contre Tsitsipas

ATP - Masters : Djokovic démarre par une nouvelle victoire contre Tsitsipas©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le lundi 14 novembre 2022 à 23h06

Neuf jours après l'avoir dominé à Bercy, Novak Djokovic a aligné une nouvelle victoire (la 9eme de suite aux dépens du Grec) face à Stefanos Tsitsipas (7-6, 6-4), lundi à Turin pour ses débuts dans ce Masters dont le quintuple vainqueur est l'immense favori en l'absence de Carlos Alcaraz. Le Serbe n'avait plus joué depuis sa défaite en finale contre Rune.



Novak Djokovic était attendu au tournant, il a répondu présent. Huit jours après s'être fait surprendre en finale à Bercy par le jeune Danois au talent comme au culot monstre Holger Rune, le Serbe avait de nouveau rendez-vous avec la compétition. Et il n'a pas laissé passer l'occasion de tout de suite remettre les pendules à l'heure. Il faut dire qu'il avait en face de lui l'une de ses proies préférées Stefanos Tsitsipas et que perdre un premier match dans un Masters, le "Djoker" ne connaît pas vraiment. Avant d'entrer sur le court de l'Alpitour, le quintuple vainqueur de l'épreuve n'avait connu qu'une seule fois la défaite dans un premier match du Tournoi des Maîtres, et elle remontait à... 2007, lors de sa toute première participation, contre David Ferrer. Alors ce n'est certainement pas Tsitsipas, face à qui il restait sur huit victoires de rang, dont la dernière neuf jours plus tôt en demi-finales à Paris qui allait l'empêcher de confirmer sa capacité à démarrer très fort ses Masters. L'ancien numéro 1 mondial désormais 8eme au classement mais néanmoins principal favori en l'absence du nouveau patron Carlos Alcaraz, blessé, avait beaucoup souffert à Bercy pour faire mordre la poussière pour la huitième fois consécutive à Tsitsipas.

Djokovic fait exploser Tsitsipas dans le tie-break

Lundi, deux sets (6-4, 7-6) lui ont suffi pour s'offrir un 46eme match gagné à son compteur dans cette épreuve et prendre ainsi déjà la tête de ce groupe rouge devant notamment le Russe Daniil Medvedev, battu un peu plus tôt par son compatriote Andrey Rublev. Solide sur ses jeux de service, Djokovic a de surcroît su faire plier d'entrée son adversaire sur son engagement. Un départ idéal une nouvelle fois qui a permis au Serbe de basculer en tête. Il restait alors à faire preuve du plus grand sérieux dans le jeu décisif d'un deuxième set beaucoup plus accroché pour éviter un troisième set face au Grec comme cela avait été le cas à Bercy. Trop content de pouvoir montrer que sa finale perdue contre Rune ne l'avait aucunement ébranlé, le grand absent du dernier Open d'Australie comme de l'US Open a très vite asphyxié le numéro 3 mondial dans ce tie-break. Dans ce Masters, le favori est bien celui que l'on pense.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.