XV de France - All Blacks, une histoire mondiale

XV de France - All Blacks, une histoire mondiale©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 14 décembre 2020 à 19h01

Depuis 1987 et la finale de la première Coupe du Monde, la France et la Nouvelle-Zélande se sont affrontées au total sept fois lors d'un Mondial. En 2023, les Bleus tenteront de décrocher une troisième victoire.


1987, finale : 29-9 pour les All Blacks

Sans réellement pouvoir y croire, dans la foulée de leur demi-finale victorieuse en Australie contre les Wallabies, les Bleus de Serge Blanco, Philippe Sella, Denis Charvet ou Pierre Berbizier (auteur du seul essai français) - entraînés par Jacques Fouroux -, perdent à Auckland la finale de la première édition de la Coupe du Monde.

1999, demi-finales : 43-31 pour le XV de France

Ce match, sans doute le plus grand de l'histoire du XV de France, est d'autant plus vif dans nos souvenirs qu'il a été longuement évoqué au moment de la disparition de Christophe Dominici, il y a trois semaines. L'ailier virevoltant avait inscrit un des quatre essais de ce duel mythique à Twickenham, profitant d'un rebond magique. Jonah Lomu, surpuissant, avait marqué les deux essais des Blacks, les trois autres réalisations françaises étaient signées "Titou" Lamaison, Richard Dourthe et Philippe Bernat-Salles.

2003, match pour la troisième place : 40-13 pour les All Blacks

Christophe Dominici est encore sélectionné, de même que Bernat-Salles ou encore Fabien Galthié, Raphaël Ibanez, Fabien Pelous et Olivier Magne. Mais dans la foulée de la défaite en demi-finales contre l'Angleterre (24-7), Bernard Laporte aligne une équipe très remaniée, qui s'incline très largement et sans conviction contre les Blacks, à Sydney. Aucun des joueurs cités plus haut n'est ainsi titulaire (seul Pelous entre pour la seconde période).

2007, quarts de finale : 20-18 pour le XV de France

Autre exploit des Bleus qui symbolise également le lien particulier entre les deux pays au Mondial, ce quart de finale de Cardiff. Alors que les Français organisent la compétition, leur deuxième place de groupe les contraint d'aller jouer au Pays de Galles pour un des rares matchs délocalisés. On connaît la suite : après un premier essai de Thierry Dusautoir, Yannick Jauzion aplatit à son tour à douze minutes de la fin, concluant un très probable en-avant. Mais qu'importe le flacon...


2011, premier tour : 37-17 pour les All Blacks

A domicile, les Néo-Zélandais sont écrasants pour s'assurer la première place de leur groupe. Maxime Mermoz et François Trinh-Duc inscrivent les deux essais des Bleus, mais les Blacks de Dan Carter, Richie McCaw et consorts aplatissent eux à deux reprises. C'était sans compter la revanche finale à venir...

2011, finale : 8-7 pour les All Blacks

Ce fameux 23 octobre 2011, jour où le XV de France dirigé par Marc Lièvremont a frôlé le titre suprême en terre promise... Un mois après ce match de poule, à nouveau à l'Eden Park d'Auckland, Dusautoir défie le haka en formant le V collectif de la victoire. Le capitaine inscrit le seul essai d'un match étouffant, que la Nouvelle-Zélande parvient à enlever à l'arraché.

2015, quarts de finale : 62-13 pour les All Blacks

Quatre ans plus tard, le suspense est bien moindre au Millenium de Cardiff, là où les Bleus avaient remporté leur quart de finale en 2007. Les joueurs de Philippe Saint-André subissent une des pires humiliations (si ce n'est la pire) du rugby tricolore : neuf essais à un ! C'était malheureusement attendu, mais on l'espérait dans de moindres proportions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.