Les Bleus rapportent gros

Les Bleus rapportent gros©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 16 février 2022 à 18h46

Vainqueurs successifs de l'Italie et de l'Irlande pour débuter le Tournoi des 6 Nations, les Bleus font recette au Stade de France, ce qui fait du bien aux finances de la FFR.



Après avoir dominé l'Italie six jours plus tôt (37-10), la France a battu l'Irlande samedi dernier au Stade de France (30-24), et elle est désormais la seule formation à pouvoir réaliser le Grand Chelem dans cette édition 2022 du Tournoi des 6 Nations. Grimpée au quatrième rang mondial grâce à ce succès arraché de haute lutte face au XV du trèfle, l'équipe de Fabien Galthié fait aussi beaucoup de bien aux finances de la Fédération française de rugby, qui avait subi 4,7 millions de pertes en raison de la pandémie de Covid-19 et, notamment, des huis clos qui en ont découlé. Alors que 65 000 billets avaient été vendus pour l'affrontement contre les Transalpins, 79 000 tickets se sont écoulés pour le match face aux Irlandais.

De quoi réjouir la FFR, comme l'a confié son trésorier général à Midi-Olympique. "Les 26 millions d'euros de recette billetteries sur l'ensemble de nos équipes, un chiffre déjà ambitieux, sera dépassé, de l'ordre de 28 millions, ce qui tend à prouver que les 500 000 billets écoulés seront approchés sur l'ensemble des compétitions, ce serait un record ! Les planètes s'alignent", s'enthousiasme Alexandre Martinez. Lors de la dernière assemblée générale de la FFR, il s'était déjà réjoui de la santé financière "robuste" de la Fédération. "Devant la progression de la pandémie, nous avions arrêté un plan d'actualisation budgétaire qui nous a permis de donner une direction nouvelle sur le plan financier en tenant compte des coûts amoindris du fait de l'arrêt des compétitions mais surtout des recettes fortement diminuées. Le résultat de l'exercice, meilleur que prévu montre l'efficacité du pilotage financier de la FFR dans un contexte d'incertitude forte", avait-il souligné en décembre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.