Tournée d'automne : L'Angleterre accroche les All Blacks, l'Irlande fait tomber les Wallabies

Tournée d'automne : L'Angleterre accroche les All Blacks, l'Irlande fait tomber les Wallabies©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 19 novembre 2022 à 23h18

Dans un Twickenham en fusion, l'Angleterre a su inscrire trois essais dans les dix dernières minutes pour faire match nul face à la Nouvelle-Zélande (25-25). L'Irlande, pour sa part, a fini par prendre le meilleur sur l'Australie (13-10).



Le XV de la Rose a du cœur ! Longtemps menée et malmenée par les All Blacks, l'Angleterre a fait chavirer ses supporters dans une fin de match folle pour éviter une défaite qui lui semblait promise. Il faut dire que la Nouvelle-Zélande a très tôt mis la main sur le match. Dès la 4eme minute, après avoir intercepté une passe de Jack van Poortvliet, Dalton Papali'i a conclu victorieusement un contre. La deuxième lame est venue de Codie Taylor avant même la fin des dix premières minutes. Sur un ballon porté parfaitement mené, le talonneur des All Blacks a sonné le public de Twickenham. Seule une pénalité d'Owen Farrell à un quart d'heure de la pause a permis à l'Angleterre de débloquer son compteur. Toutefois, juste avant le retour aux vestiaires, Jordie Barrett a rétabli l'écart de quatorze longueurs en faveur de la Nouvelle-Zélande. A peine le jeu repris, les All Blacks se sont mis à la faute au sol, offrant trois points au pied à Marcus Smith. La réplique des joueurs d'Ian Foster a été immédiate. Sur un jeu au pied de Beauden Barrett, Caleb Clarke a décalé Rieko Ioane qui est allé aplatir en coin. A dix minutes du terme de la rencontre, Beauden Barrett a donné un matelas de 19 points aux All Blacks mais le carton jaune reçu par celui aligné à l'arrière pour un acte d'anti-jeu sur une action d'essai anglaise a changé la donne. En effet, Will Stuart a vu l'arbitre valider cet essai puis une sélection néo-zélandaise en infériorité numérique a pris l'eau face à la furia du XV de la Rose. Freddie Steward a redonné espoir aux supporters anglais avant que Will Stuart n'aille chercher l'égalisation dans la dernière minute. Après la sirène, sur une pénalité lointaine, Marcus Smith a préféré botter en touche pour conclure la rencontre. Avant de recevoir les Springboks le week-end prochain, l'Angleterre se rassure un peu en tenant en échec une équipe des All Blacks encore loin d'être terrifiante (25-25).

L'Irlande s'impose in extremis

En conclusion de cette journée de test-matchs, l'Irlande a infligé une troisième défaite consécutive à l'Australie sur la pelouse de l'Aviva Stadium de Dublin. Une rencontre qui a mis beaucoup de temps à trouver son rythme. Nic White a pensé avoir aplati très tôt le premier essai mais un déblayage irrégulier dans un ruck a poussé l'arbitre à l'invalider. Sur cette action, Hunter Paisami a dû céder sa place à Jordan Petaia en raison d'une blessure à un genou. C'est finalement Jack Crowley qui a débloqué le tableau d'affichage pour le XV du Trèfle au bout de dix minutes. Bernard Foley a alors manqué l'égalisation puis Dave Porecki a également dû sortir très tôt, cédant sa place à Folau Fainga'a. A trois minutes de la pause, ce dernier a écopé d'un carton jaune pour un déblayage irrégulier à la tête. Le score n'a alors pas bougé et est également resté inchangé durant les quinze premières minutes du deuxième acte. C'est à ce moment que Bernard Foley a réglé la mire pour ramener les Wallabies à hauteur. Le dernier quart d'heure a vu les débats s'animer enfin. Sur une action initiée par les avants irlandais, Bundee Aki a fait le dernier effort pour aller aplatir le premier essai de la rencontre. Il n'en fallait pas moins pour réveiller les Wallabies. A l'issue d'une action initiée par Will Skelton, Jordan Petaia a résisté à la défense de l'Irlande pour remettre les deux équipes à égalité. C'est finalement Ross Byrne à trois minutes de la sirène qui a eu le dernier mot pour le XV du Trèfle (13-10). Si les Irlandais terminent leur tournée sur cette victoire, les Australiens auront l'occasion de se reprendre au pays de Galles le week-end prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.