Betclic Elite (demi-finales) : Monaco remporte le match 1 contre Bourg

Betclic Elite (demi-finales) : Monaco remporte le match 1 contre Bourg ©Icon Sport, Media365

Aurélien Canot, Media365, publié le jeudi 23 mai 2024 à 21h40

Grâce notamment à une meilleure fin de match et à une très belle prestation d'Elie Okobo (20 points), Monaco a dominé Bourg-en-Bresse (85-72), jeudi soir sur son parquet lors du match 1 des demi-finales des play-offs de Betclic Elite dans le remake de la demie de la saison passée. Les deux équipes se retrouveront samedi, toujours sur le parquet de la salle Gaston-Médecin.

Le champion de France au rendez-vous. Monaco a bien démarré les demi-finales des play-offs de Betclic Elite, ce jeudi en s'imposant face à Bourg-en-Bresse (85-72) en Principauté lors du match 1 de cette remake de la demie de la saison passé, remportée 3-0 par les Monégasques. En l'absence de Mike James, John Brown et Mam Jaiteh, tous indisponibles, la Roca Team, qui a dû également se passer de Donatas Motiejunas en seconde mi-temps (NDLR : Le Lituanien s'est blessé en fin de première période), s'est notamment reposé sur l'adresse d'Elie Okobo, homme de ce match 1 avec 20 points marqués (3 sur 4 aux tirs, dont 2 sur 2 à trois points, 6 passes), pour prendre les devant face aux tombeurs de Nanterre, qui devaient, eux, se passer de Jeremy Morgan, dont la saison est terminée (NDLR : Il va devoir se faire opérer d'une cheville). Il a fallu un excellent Matthew Strazel également côté monégasque (14 points) pour prendre la mesure de la JLB, portée notamment par un Zaccharie Risacher au sommet de son art, avec un double-double (12 points, 11 rebonds) pour le très prometteur espoir français. Risacher, pas plus qu'un Maksim Salash lui aussi très en vue (12 points) n'a pu éviter toutefois la montée en puissance de ces Monégasques qui ne comptaient que trois points d'avance à la pause (36-33) mais ont terminé très fort, en tout cas beaucoup mieux que leurs adversaires alors que c'est Bourg qui était repassé devant dès le retour des vestiaires.

Risacher a tout tenté

Cela n'a pas duré longtemps, les tenants du titre ayant visiblement décidé d'appuyer sur l'accélérateur. En attestait le 7-0 que passaient les joueurs de Sasa Obradovic aux visiteurs dans la foulée pour s'envoler au score. L'avance de Monaco atteignait même les onze points après un excellent passage de Petr Cornelie (8 points), qui faisait mouche coup sur coup à longue distance. Risacher ramenait cependant une nouvelle fois les siens au contact. Malheureusement pour Bourg, abandonné par le Canadien Isiaha Mike, transparent (4 points seulement et aucun pendant les 35 premières minutes) deux fautes techniques sifflées quelques minutes plus tard contre l'entraîneur de la JLB Frédéric Fauthoux, invité à quitter le parquet, allaient coûter très cher aux visiteurs, d'autant qu'Ekobo, toujours aussi précieux, réussissait pratiquement tous ses lancers. Monaco est néanmoins prévenu avant le match 2, toujours sur le Rocher : il ne sera pas facile de se débarrasser de cette équipe de Bourg. Surtout si Risacher décide de mener la révolte comme il l'a fait jeudi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.