F1 : Les principales déclarations des pilotes à l'issue du GP d'Espagne

Mathieu Warnier, Media365, publié le dimanche 23 juin 2024 à 19h25

Retrouvez les principales déclarations des pilotes à l'issue du Grand Prix d'Espagne, remporté par Max Verstappen devant Lando Norris et Lewis Hamilton.

Max Verstappen (PBS/Red Bull Racing) - Vainqueur

« Ce qui a fait ma course, c'est le début. J'ai pris la tête au troisième tour, et ensuite j'ai pu constituer un matelas. Dans ce premier relais, j'ai pu creuser un peu l'écart et après, j'ai dû faire une course défensive contre Lando Norris et McLaren. Ils étaient très rapides aujourd'hui (dimanche), et dans les derniers tours, ils étaient très rapides, mais nous avons tout bien fait. Nous avons adopté une stratégie assez agressive, mais heureusement, tout s'est bien passé à la fin. C'était assez serré, mais je suis très heureux de gagner. J'ai dû faire un peu de rallye dans la ligne droite, j'ai dû rouler un peu sur l'herbe, ce qui m'a fait perdre un peu d'élan, et puis bien sûr, nous avons freiné assez tard dans le virage 1. Mais une fois que j'étais en tête, j'ai pu mieux gérer mes pneus, et cela a vraiment facilité ma course. Ils deviennent très chauds avec tous les virages rapides, donc vous glissez beaucoup et c'est juste une course de gestion. »

Lando Norris (GBR/McLaren) - 2eme

« Ce n'est pas que je pouvais gagner cette course, je devais la gagner. J'ai pris un mauvais départ, c'est aussi simple que ça. La voiture était incroyable aujourd'hui (dimanche), il est certain que nous étions les plus rapides. Je la perds au départ. Je suis déçu mais il y a beaucoup de positif à en tirer. Le seul point négatif a tout ruiné. Je suis conscient que je dois travailler là-dessus pour la prochaine course. On prend beaucoup de points, je remercie l'écurie car la voiture était incroyable. Je ne suis pas certain de ce qui est arrivé au départ. Il va falloir que j'étudie cela. J'étais très proche de Max Verstappen mais j'ai perdu. C'est une nouvelle mission accomplie pour eux mais c'est dommage que nous ayons perdu cette course. »

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) - 3eme

« Ce week-end a été solide. Je dois remercier chaleureusement l'écurie car ils se sont entraînés si dur concernant les arrêts au stand et la stratégie, ce qui a payé. Malheureusement, à l'image de Lando Norris, je n'ai pas pris un bon départ et j'ai perdu du terrain par rapport aux Ferrari. Ça a donc été un sacré combat pour revenir. Toutefois, même avec un bon départ, je ne sais pas si nous aurons pu retenir les deux pilotes qui ont terminé devant moi mais je pense que je n'aurais pas été aussi loin. Chausser les pneus durs n'a jamais été une option, j'ai donc fait une course avec les tendres, les medium puis les tendres. L'ensemble des dépassement a été très proche et c'est comme ça que cela devrait toujours se passer. Avec Carlos Sainz Jr, il y a eu un contact mais c'était respectueux. Je suis ai laissé de la place et il était à la limite. »

George Russell (GBR/Mercedes) - 4eme

« J'en rêvais hier (samedi) soir. Mais je ne pensais pas vraiment que cela se réaliserait comme ça s'est produit au départ. Je savais que je pouvais freiner profondément et tard dans le premier virage et je pense que cela a pris les gars un peu au dépourvu. C'était assez satisfaisant. J'ai fait ressortir mon Fernando Alonso interne de 2012, un départ iconique comme il en avait l'habitude ! Je savais qu'on avait un vent de face important et que je pouvais freiner très tard. Mais plusieurs choses ont joué contre nous aujourd'hui (dimanche). L'arrêt au stand lent m'a mis un peu en retrait au milieu du relais, puis j'ai été obligé de rentrer un peu plus tôt à la fin. Ce pneu dur était vraiment nul. Nous savions que troisième ou quatrième était le maximum et que nous devions protéger ce résultat. J'étais un peu déçu de ne pas être sur le podium, mais Lewis Hamilton a fait un excellent travail. »

Charles Leclerc (MCO/Ferrari) - 5eme

« On attendait bien sûr la course pour juger si c'était un petit peu mieux. Ce n'était pas beaucoup mieux, honnêtement, donc il va falloir qu'on regarde parce que c'est un week-end où on s'attendait à mieux que ça. J'espère que c'est une course sans mais bon, très honnêtement, ça fait deux courses depuis le Canada où on a un petit peu de mal donc il faut qu'on regarde. Je pense que c'était pour différents problèmes, mais sur la longueur d'une saison, il faut qu'on soit toujours là et là on a clairement pas été là les deux derniers Grands Prix. Bien sûr on peut retourner la situation, je pense que Monaco c'était mieux que notre vrai niveau, parce qu'il y a d'autres facteurs qui rentrent en jeu. Mais là, ça fait deux courses où on galère et il va falloir qu'on regarde ça, comme je l'ai dit. »

Pierre Gasly (FRA/Alpine) - 9eme

« On peut être très satisfait, c'était un très bon week-end ! On a fait une bonne séance de qualifications avec les deux voitures dans le Top 10 et aujourd'hui (dimanche) on arrive à faire une bonne course en marquant des points avec les deux voitures. On a réussi à se bagarrer avec une McLaren et une Red Bull Racing à certains moments. C'est dommage pour la huitième place mais on progresse, c'est le plus important. On a eu un peu plus de mal avec les pneus durs à la fin. Il a fallu beaucoup gérer pendant la course, il faisait très chaud. Dans l'ensemble, on a fait une bonne course. Il y a des choses à améliorer comme le premier arrêt aux stands où l'on perd un peu de temps. Je n'étais pas hyper confortable dans la voiture mais on arrive à être performant en étant trois fois dans les points sur les trois dernières courses. Il faut continuer et essayer d'aller chercher un peu plus à chaque fois. »

Esteban Ocon (FRA/Alpine) - 10eme

« C'est positif parce que l'on finit dans les points mais peut-être pas très positif car ça reste que neuf et dix et ce n'est pas beaucoup de points. On pense que l'on a eu un problème de fond plat, des dégâts de quelque chose en début de course qu'on a attrapé sur l'avant du plancher donc pour nous la course était très difficile. La voiture ne se comportait pas bien du tout. Les ingénieurs viennent de nous dire qu'il y avait un problème sur l'avant de la voiture et il faut que l'on comprenne ce que c'était exactement et pourquoi on a eu ce soucis. On limite quand même les problèmes en finissant dans les points mais c'était chaud et ça n'aurait pas dû être aussi chaud normalement. La voiture se comportait très bizarrement. Il y avait beaucoup de survirage dans les entrées de virage, la voiture glissait énormément et on surchauffait les pneus. On finit dans les points, c'est positif avec tout ça en espérant moins de problèmes la semaine prochaine. »

Sources : interviews officielles Formula 1, Canal+, Sky Sports

Vos réactions doivent respecter nos CGU.