Euro 2024 : Le Hongrois Varga opéré avec succès

A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365, publié le lundi 24 juin 2024 à 23h03

Victime d'un K-O impressionnant ce dimanche contre l'Ecosse, Barnabas Varga a été opéré avec succès à Stuttgart. L'attaquant magyar sortira même dès demain de l'hôpital.

Le match de clôture du groupe A de l'Euro 2024 mettant aux prises l'Ecosse et la Hongrie a donné lieu à une scène effroyable. Percuté de plein fouet par le gardien de but Angus Gunn à l'occasion d'un coup franc, Barnabas Varga est tombé K-O à la 74eme minute. Comprenant que le choc a eu des répercussions violentes sur l'attaquant, très rapidement les Magyars l'ont incliné en position latérale de sécurité et on par la suite dressé des couvertures  autour de lui pendant l'intervention des secours. Fort heureusement, peu de temps après le match, des nouvelles rassurantes ont été communiquées.

Il a été transporté vers un établissement hospitalier. Durant son transfert, il était conscient et en mesure d'échanger avec le personnel médical selon le média hongrois M4 Sport. Ensuite en conférence de presse, son sélectionneur Marco Rossi avait également avancé l'état stable de son joueur mais que celui-ci devait se faire opérer ce lundi. Une intervention chirurgicale qui s'est bien déroulée nous a appris la fédération hongroise. "Barnabas Varga a subi une opération réussie lundi après-midi à Stuttgart. D'après les médecins de l'établissement spécialisé dans les blessures au visage, l'intervention s'est déroulée sans complication" a rédigé la MLSZ.

La Hongrie en sursis dans cet Euro 2024

Dans cette même publication, on apprend que Barnabas Varga pourra quitter l'hôpital dès ce mercredi. En revanche, l'Euro est définitivement terminé pour lui. Outre sa commotion cérébrale, il a eu plusieurs os du visage fracturés. Quant à sa sélection, elle demeure sur un siège éjectable, dans l'attente d'une potentielle qualification en huitième de finale de l'Euro parmi les quatre meilleurs troisièmes de groupes. Sa sortie sur blessure a probablement donné un supplément d'âme à son équipe qui a décroché la victoire dans le temps additionnel (100eme) par l'intermédiaire de Kevin Csoboth. Le joker de luxe des Magyars a inscrit le but le plus tardif de l'histoire de la compétition hors prolongations.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.