Paris 2024 : Aït Saïd et Karbanov (gymnastique) ainsi que Neveu et Hug (kayak-cross) sélectionnés

Aurélien Canot, Media365, publié le vendredi 14 juin 2024 à 21h24

Le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) a annoncé vendredi les sélections pour les Jeux Olympiques de Paris 2024 de Samir Aït Saïd et Hélène Karbanov en gymnastique ainsi que de Boris Neveu Angèle Hug en kayak-cross.

Samir Aït Saïd, Hélène Karbanov, Boris Neveu et Angèle Hug disputeront les Jeux Olympiques de Paris 2024 (26 juillet au 11 août). Ce vendredi, le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) a annoncé que la commission consultative des sélections olympiques (CCSO) avait validé les billets des quatre athlètes précédemment cités, qui viennent donc s'ajouter à la longue liste de nos représentants d'ores et déjà assurés d'être de la partie cet été dans la capitale. Samir Aït Saïd n'est encore jamais grimpé sur le podium aux Jeux. Cela n'empêche pas le gymnaste français aujourd'hui âgé de 34 ans de s'être déjà fait un nom à l'échelon olympique. Cinq ans avant d'échouer au pied du Top 3 du concours des anneaux lors des JO de Tokyo 2020, disputés en 2021, le natif de Champigny-sur-Marne avait été victime d'une terrible blessure (double fracture tibia-péroné gauche) sur une réception au saut de cheval qui avait glacé Rio et l'avait privé de la finale, pour laquelle il venait pourtant de se qualifier.

Feu vert pour Neveu 

Il y a trois ans au Japon, Aït Saïd avait surtout eu l'honneur de partager le rôle de porte-drapeau de la délégation française avec la judokate Clarisse Agbegnenou. Le gymnaste qui avait terminé 3eme des Mondiaux aux anneaux en 2019, participera à ses troisièmes Jeux Olympiques. Boris Neveu (38 ans), lui, disputera ses deuxièmes JO. Il y a encore quelques jours, le kayakiste français redoutait pourtant encore de ne pas être retenu en dépit de sa troisième place lors du TQO de Prague dimanche dernier, qui avait permis à l'équipe de France de bénéficier d'un quota supplémentaire pour Paris 2024. La balle était dans les mains du CNOSF, qui a annoncé la bonne nouvelle ce vendredi au Bagnérais, retenu pour cette nouvelle épreuve de Kayak-cross au même titre qu'Angèle Hug, soulagée elle aussi officiellement depuis vendredi. Neveu et Hug rejoignent Marjorie Delassus et Nicolas Gestin (canoë) ainsi que Camille Prigent et Titouan Castryck en kayak et kayak cross, cette discipline qui va mettre aux prises pour la première fois quatre concurrents en même temps.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.