Quels sont les Français qui ont marqué le judo aux Jeux Olympiques ?

A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 17 juin 2024 à 16h17

De Thierry Rey à Teddy Riner en passant par Lucie Decosse, Clarisse Agbegnenou ou encore Cathy Fleury, retrouvez les judokas et judokates tricolores qui ont brillé aux Jeux Olympiques avant le début de ceux de Paris.

C'est l'un des principaux pourvoyeurs de médailles pour les Tricolores. Et seuls les Japonais en ont plus qu'eux. Apparu aux Jeux Olympiques lors de l'édition 1964, à Tokyo, puis de retour depuis 1972, le judo a permis à la France de décrocher 57 breloques aux JO : 16 en or, 13 en argent et 28 en or. Et seuls les Japonais, qui ont inventé ce sport, font mieux, avec un total de 96 médailles (48 en or, 21 en argent et 27 en bronze). Le Tricolore qui a le plus brillé est évidemment Teddy Riner, avec deux titres en individuel (2012 et 2016) et un autre en équipe à Tokyo en 2021. Et il peut devenir cet été, à domicile, le premier judoka de l'histoire à comptabiliser quatre titres olympiques, et aussi le premier à glaner plus de cinq médailles aux Jeux.

Un troisième sacre pour Agbegnenou ?

David Douillet, l'autre grand champion français chez les lourds, compte lui deux titres olympiques en individuel (1996 et 2000), contre un pour Angelo Parisi (1980), également chez les lourds, qui a également décroché deux médailles d'argent (1980 et 1984) et une de bronze (1972), mais quand il défendait les couleurs britanniques. Outre Douillet, Clarisse Agbegnenou compte aussi deux titres olympiques, décrochés il y a trois ans à Tokyo, en individuel et en équipe mixte. Elle peut espérer en décrocher une autre à Paris, elle qui avait fini en argent à Rio en 2016. Lucie Decosse, en argent à Pékin en 2008 chez les moins de 63 kg et en or quatre ans plus tard à Londres en -70 kg, a aussi marqué les Jeux. On n'oubliera pas non plus Cécile Nowak (- 48 kg) ou Catherine Fleury (- 66 kg), titrés en 1992 à Barcelone, ou Thierry Rey, premier Français à gagner les titres olympique, mondial, et européen en individuel, et qui s'était imposé aux JO de Moscou en 1980.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.