ISL : Hénique améliore son record de France du 50m

ISL : Hénique améliore son record de France du 50m©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 10 novembre 2020 à 18h29

Mélanie Hénique a amélioré son propre record de France du 50m en nageant en 23"61, ce lundi à Budapest au premier tour de la skin race du match 9 de l'ISL.


Nouveau record de France pour Mélanie Hénique ! La médaillée de bronze sur 50m papillon des Mondiaux de Shanghai, en 2011, répète actuellement ses gammes sur l'International Swimming League, la ligue fermée mondiale de natation calquée sur un système à l'américaine avec une saison régulière et des play-offs concernant dix équipes réparties en deux conférences. Cette compétition née de l'imagination du milliardaire russe Konstantin Grigorishin, la native d'Amiens licenciée au Cercle des Nageurs de Marseille la dispute sous les couleurs du club hongrois du Iron Budapest. Mardi, Hénique a profité du match 9 de l'ISL, débuté il y a près d'un mois à Budapest (Hongrie) pour améliorer son propre record de France du 50m, avec un temps de 23"61 réalisé lors du premier tour des skin races (format de courses à élimination directe sur trois tours). Un peu plus tôt, la nageuse française avait déjà été à deux doigts de battre l'un de ses autres records de France, sur sa distance de prédilection : le 50m papillon.

L'Energy Standard de Florent Manaudou s'impose



Vainqueur en 24"62 de la course devant sa coéquipière sous les couleurs du Team Iron la Néerlandaise Ranomi Kromowidjojo (24"72), triple médaillé d'or aux Jeux, Hénique a finalement échoué à six centièmes de battre sa meilleure marque. Sous les yeux de Florent Manaudou, laissé au repos par l'Energy Standard en perspective des demi-finales, programmées du 14 au 16 novembre prochain, la franchise parisienne qui a le nageur français pour chef de file a remporté ce match 9 dans le sillage de ses deux locomotives du jour la Suédoise Sarah Sjöström et le Sud-Africain Chad Le Clos. La première a dicté sa loi sur le 50m des skin races, tandis que le second a lui fait marquer de précieux points à l'Energy Standard en s'imposant sur le 50m papillon. Le club de la Capitale l'emporte avec 573,5 points. Il devance les Tokyo Frog Kings (428 points et l'Iron cher à Mélanie Hénique et qui termine avec 415,5 points.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.