Au Trocadéro puis à la Villette, Paris va succéder à Tokyo

Au Trocadéro puis à la Villette, Paris va succéder à Tokyo©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 05 août 2021 à 18h11

Deux cérémonies sont programmées à Paris afin de symboliser le passage des Jeux de Tokyo vers la capitale, qui sera officiellement dès dimanche soir la prochaine ville olympique, à trois ans de l'accueil de la grand-messe.



Le passage de témoin olympique entre Tokyo et Paris, dans quelques jours, aura lieu en deux temps. Ça commenceradimanche, sur la fan zone gratuite située dans les jardins du Trocadéro - où toutes les épreuves sont diffusées depuis le début des Jeux et où les athlètes sont régulièrement accueillis à leur retour -, où les festivités démarreront dès 11h. D'abord avec un passage aérien de la Patrouille de France au-dessus de la Tour Eiffel, puis la diffusion d'une séquence artistique et le drapeau français déployé sur le monument le plus symbolique de la capitale. La cérémonie de clôture, à 13h heure française (20h, heure de Tokyo), sera projetée dans la foulée, puis un ultime concert de l'artiste électro Woodkid achèvera les festivités. Avant de repartir de plus belle le lendemain.

Lundi, c'est ainsi le patron de la future édition parisienne, Tony Estanguet, qui accueillera le retour des derniers athlètes de retour à l'aéroport de Roissy. Anne Hidalgo et Brigitte Henriques, respectivement maire de Paris et présidente du CNOSF, brandiront aussi le drapeau olympique qui leur aura été remis la veille au Japon par Thomas Bach, le président du CIO. L'atterrissage est prévu pour 14h40, puis le convoi embarquera aux alentours de 16h30 sur le canal de la Villette, devant l'église de Pantin, afin de rejoindre en une demi-heure le futur site olympique de la Villette. Roxana Maracineanu, ministre des Sports, se sera alors ajoutée au cortège. Les athlètes signeront alors jusqu'à 18h30 des autographes pour des enfants bénéficiaires des vacances du Secours populaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.