6eme étape : Pogacar a frappé un grand coup... Pour qui les maillots distinctifs ?

6eme étape : Pogacar a frappé un grand coup... Pour qui les maillots distinctifs ?©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le jeudi 07 juillet 2022 à 18h26

Promise à un puncheur, la 6eme étape du Tour de France a finalement tout chamboulé et déjà modifié la hiérarchie au classement général. Les maillots distinctifs n'ont pas changé de porteurs, hormis le jaune passé des épaules de Wout Van Aert à celles de Tadej Pogacar.



CYCLISME / TOUR DE FRANCE 2022
6eme étape - Binche (Belgique)-Longwy (219,9km) - Jeudi 7 juillet 2022

La vie des maillots

Maillot jaune : Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates)

Cette fois, le maillot jaune change d'épaules. A la faveur d'une fin d'étape de folie suivie d'une victoire, sa septième dans un Tour de France, le Slovène Tadej Pogacar, pensionnaire de la formation UAE Team Emirates, en a donc également profité pour s'emparer du maillot jaune de leader, au détriment de Wout Van Aert. Le coureur est toujours resté devant, ne se faisant jamais surprendre, malgré les différentes bordures et autres chutes du jour. Le voilà récompensé.

Maillot vert : Wout Van Aert (BEL/Jumbo-Visma)

Ce vendredi, Wout Van Aert ne portera donc plus le maillot jaune de leader, mais bel et bien le maillot vert. Cela tombe bien, il s'agit de son objectif. Ce jeudi, le Belge, très souvent devant, est passé en tête lors du sprint intermédiaire de Carignan, situé au kilomètre 145,9, engrangeant ainsi 20 points supplémentaires. Au classement du meilleur sprinteur, le voilà désormais avec 61 unités d'avance sur son premier poursuivant, à savoir le Néerlandais Fabio Jakobsen (Quick-Step Alpha Vinyl).

Maillot à pois : Magnus Cort Nielsen (DAN/EF Education-EasyPost)

Avant même le départ de cette sixième étape, le Danois Magnus Cort Nielsen, pensionnaire de la formation EF Education-EasyPost et qui a tenté de prendre la bonne échappée, savait alors déjà qu'il conserverait son maillot à pois de meilleur grimpeur, malgré trois côtes répertoriées : la côte des Mazures, la côte de Montigny-sur-Chiers et la côte de Pulventeux. Un total maximum de cinq points était possible pour celui qui passerait en tête partout. Un coureur différent a franchi chaque côte le premier. Par conséquent, Cort Nielsen a neuf longueurs d'avance sur Alexis Vuillermoz et Wout Van Aert.

Maillot blanc : Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates)

Déjà détenteur de ce maillot blanc avant le départ de cette sixième étape, le Slovène Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) le conserve évidemment et le conforte même, d'autant plus qu'il porte désormais également le maillot jaune. Au classement général du meilleur jeune, son dauphin reste le Britannique Tom Pidcock (Ineos Grenadiers), mais celui-ci, arrivé pourtant dans le groupe de tête, accuse désormais un retard de 40 secondes sur Pogacar. La faute aux dix secondes de bonification prises par le Slovène en franchissant la ligne d'arrivée le premier.

Classement par équipes : Ineos Grenadiers (GBR)

La journée a été plutôt bonne pour les Ineos Grenadiers. Avant le départ de cette nouvelle étape, la formation britannique possédait alors une seconde d'avance sur les Jumbo-Visma. Désormais, leur avance sur cette même formation est d'une bonne minute. Trois de ses représentants ont fini dans le Top 12 du jour : Tom Pidcock (4eme), Daniel Martinez (8eme) et Adam Yates (12eme). Concernant Jumbo-Visma, on en compte trois dans les 39 premiers du jour.

Combatif du jour : Wout Van Aert (BEL/Jumbo-Visma)

A l'avant durant une bonne partie de l'étape, Wout Van Aert a donc été désigné combatif du jour. Le Belge, accompagné par deux hommes, a fini par un raid solitaire, avant d'être rattrapé à seulement onze kilomètres de l'arrivée, tout en portant le maillot jaune.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.