Cholet-Pays de la Loire - Bouhanni : "Je suis désolé"

Cholet-Pays de la Loire - Bouhanni : "Je suis désolé"©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le lundi 29 mars 2021 à 15h04

Au lendemain du sprint final pour la victoire dans Cholet-Pays de Loire qui avait vu le sprinteur français tasser Jake Stewart contre les barrières, Nacer Bouhanni présente ses excuses dans un communiqué de son équipe.


Les excuses de Nacer Bouhanni. Vingt quatre-heures après la victoire d'Elia Viviani (Cofidis) lors de la semi-classique Cholet-Pays de la Loire marquée par la manœuvre extrêmement dangereuse du sprinteur français, venu tasser contre les barrières lors de l'emballage final le coureur britannique de l'équipe Groupama-FDJ Jake Stewart dans un scénario rappelant celui du dernier Tour de Pologne, Bouhanni a présenté ses excuses dans un communiqué publié par la formation Arkéa-Samsic sur son site officiel. Toutefois, s'il reconnaît qu'il n'aurait pas dû se déporter comme il l'a fait et le regrette, ne serait-ce que par rapport à l'énorme frayeur qu'il a fait connaître à Stewart lors de ce sprint pour la victoire, le Vosgien assure que ce n'était pas volontaire de sa part, d'autant qu'il jure qu'il n'avait même pas réalisé que le Britannique se trouvait sur sa gauche. « Je suis désolé pour Jake Stewart. Le sprint s'est déroulé ainsi : je vois Élie Viviani lancer et je veux prendre sa roue. J'admets que mon erreur a été de changer de trajectoire pour aller prendre sa roue. Je ne vois pas Jake Stewart à ce moment-là. »

Bouhanni : « En aucun cas, c'était intentionnel »



Comme pour mieux prouver encore qu'il n'avait aucunement en tête de nuire à Stewart, l'ancien coureur de l'équipe dont le Britannique porte aujourd'hui le maillot rappelle qu'il a failli se retrouver au sol dans cette manœuvre, qui aurait donc pu faire beaucoup de dégâts à son niveau à lui également. « Lorsque nous entrons l'un et l'autre en contact je me retrouve déséquilibré. Je me rattrape comme je peux afin ne pas tomber. Je voulais juste prendre l'aspiration car le vent venait de face côté droit, en aucun cas c'était intentionnel. » Finalement, plus de peur que de mal pour les deux hommes, et également beaucoup d'énervement chez Stewart, qui avait reproché ensuite sur Twitter au Français de ne « pas avoir de neurones ». « Yo Nacer Bouhanni, je te demanderais bien à quoi tu pensais... mais tu n'as clairement pas de neurones. Ce qui est ironique, c'est que tu m'as dit après l'arrivée que je n'avais aucun respect. Ceci est une vidéo éducative de ce qu'est le non-respect. » Disqualifié, le sprinteur français pourrait être sanctionné par l'Union cycliste internationale (UCI). L'instance a transmis le dossier à sa commission de discipline et exigé des « sanctions appropriées à la gravité de cette action. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.