Deceuninck-Quick Step : Jakobsen de retour à son niveau dans un an ?

Deceuninck-Quick Step : Jakobsen de retour à son niveau dans un an ?©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 26 novembre 2020 à 16h10

Gravement blessé en août dernier après une chute sur le Tour de Pologne, Fabio Jakobsen (Deceuninck-Step) s'imagine de retour à son meilleur niveau dans un an, selon son médecin.


Il y a deux jours, Fabio Jakobsen publiait une photo de lui, avec sa petite amie et leurs vélos, lors d'une sortie d'entrainement. L'occasion de voir que le cycliste néerlandais de 24 ans se remet bien de ses multiples opérations, notamment au visage, subies après sa lourde chute à l'arrivée de la 1ere étape du Tour de Pologne début août, où il avait été projeté dans les barrières par Dylan Groenewegen (qui a, depuis, été suspendu neuf mois). Ce jeudi, le médecin de l'équipe Deceuninck-Quick Step s'est exprimé dans les colonnes du média belge Sporza. Il a notamment expliqué que les blessures psychologiques pouvaient être plus importantes que les blessures physiques. « Il y a eu des histoires à propos de Fabio, on disait que chaque os de son visage était cassé, que sa trachée avait été écrasée, qu'il avait 1000 points de suture, explique Yvan Vanmol. Les dégâts étaient importants, mais il y avait beaucoup d'exagération. Fabio a eu la chance de se retrouver dans un hôpital en Pologne avec une grande expérience en chirurgie plastique et que la première procédure soit immédiatement bien exécutée. Mais l'esthétique n'était pas la principale préoccupation. Vous savez que beaucoup de choses sont possibles de nos jours. La question de savoir si vous pourrez un jour exercer à nouveau votre métier l'a repris beaucoup plus fortement. »

"Les sprinteurs sont moins anxieux"

Selon le médecin, Jakobsen va sans doute devoir se faire aider psychologiquement avant de reprendre le cyclisme en compétition, même s'il ne se souvient pas de sa chute : « Ce serait insensé de ne pas le faire après une si mauvaise chute. Il peut faire du vélo et s'entraîner à nouveau, ça évolue dans la bonne direction, mais le but final est d'oser à nouveau courir dans une situation de compétition. Vous pouvez supposer qu'il aura peur, mais pas nécessairement moi. Fabio en sait peu sur sa chute, finalement. Le traumatisme en tant que tel n'a pas été enregistré. C'est un sprinteur et les sprinteurs sont moins anxieux qu'un coureur moyen. Sinon, vous ne devenez pas un sprinteur. Ce qui pourrait être le plus difficile pour lui psychologiquement, c'est le désavantage physique important qu'il a subi.Nous devrons principalement adapter sa charge d'entraînement à ce qu'il peut faire et non à ce qu'il veut faire. Je pense que son ambition est d'être de retour d'ici un an. Pour Fabio, la prochaine étape est maintenant de voir comment il digère les courses d'entraînement. Pendant le stage d'entraînement, Fabio saura immédiatement ce qu'il ressent du cyclisme en groupe. Et si nécessaire, nous le guiderons. Tout comme nous le faisons parfois avec des coureurs qui ont des problèmes en descente. » Le chemin semble encore long pour voir Fabio Jakobsen remporter de nouveau un sprint. Mais le voir sur un vélo est déjà une superbe nouvelle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.