Japon : Tillie évoque sa nouvelle vie

Japon : Tillie évoque sa nouvelle vie©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le mardi 19 octobre 2021 à 17h55

Désormais uniquement entraîneur des Panasonic Panthers au Japon, Laurent Tillie, l'ancien sélectionneur des Bleus, a évoqué sa nouvelle vie pour L'Equipe.



Laurent Tillie n'a désormais plus qu'une casquette. Nommé entraîneur des Panasonic Panthers (Japon) en septembre 2020, l'entraîneur français a comme prévu quitté l'équipe de France sur une magnifique médaille d'or lors des Jeux Olympiques 2020 à Tokyo, après une année avec les deux rôles. « Au début, je me voyais plutôt comme coach assistant d'une grande université aux États-Unis, près de mon fils (Killian Tillie, son fils cadet, évolue à Memphis en NBA). Et puis j'ai reçu un coup de fil du Japon. On ne le sait peut-être pas en Europe, mais c'est un grand pays de volley. Ils sont champions olympiques (les Japonaises ont remporté deux médailles d'or en 1964 à Tokyo et en 1976 à Montréal), ils ont inventé les manchettes, les combinaisons du jeu moderne. Les ballons Mikasa c'est encore eux. C'est un honneur et c'est un peu un rêve », a notamment confié l'ancien réceptionneur-attaquant des Bleus.

« Viser une grosse performance à Paris »

« Je veux mettre le jeu au coeur du projet. Au Japon, les sportifs travaillent beaucoup la technique et la théorie. Il faut qu'ils continuent à s'entraîner dur, tout en travaillant l'efficacité. Au niveau de la formation, ils font un volley démodé, avec des chorégraphies magnifiques mais inutiles. Le volley aujourd'hui c'est vite, haut, explosif. Je veux faire tourner l'effectif pour motiver tout mon groupe, c'est un concept nouveau pour eux, a par la suite expliqué Tillie, lors d'un entretien accordé à L'Equipe. (...) Tous les acteurs du volley japonais sont conscients qu'il y a une chance unique de surfer sur la vague et viser une grosse performance à Paris. Avant les JO, ils ont battu la Russie lors de la Ligue des nations, c'est une grosse performance. Ils ont plusieurs joueurs qui évoluent dans les meilleurs Championnats étrangers. Philippe Blain est à la tête de l'équipe nationale. Il y a aussi des bons joueurs ici en Championnat. C'est un tournant. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.