ATP - Anvers : Mpetshi Perricard s'offre Goffin et file en quarts, Barrère sorti par Bublik

ATP - Anvers : Mpetshi Perricard s'offre Goffin et file en quarts, Barrère sorti par Bublik©Panoramic, Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le mercredi 18 octobre 2023 à 21h45

Ce mercredi soir, le Français Giovanni Mpetshi Perricard, 226eme joueur mondial et issu des qualifications, s'est offert David Goffin, pour se qualifier en quarts. Son prochain adversaire sera Alexander Bublik, qui a sorti le Tricolore Grégoire Barrère.



Giovanni Mpetshi Perricard ne s'arrête plus. Ce mercredi soir, le Français, 226eme joueur mondial et issu des qualifications, s'est offert le scalp du Belge David Goffin, 105eme joueur mondial, en deux manches (7-5, 6-3) et 1h12 de jeu, en huitièmes de finale du tournoi ATP d'Anvers en Belgique, sur dur indoor, pour valider son ticket pour son premier quart de finale sur le circuit ATP. Dans la première manche, les deux joueurs ont commencé par faire jeu égal. Et ce pendant les onze premiers jeux. A 6-5, alors qu'il servait pour rester en vie dans cette manche, le Belge a fini par craquer, offrant son service, mais également ce premier set, à son adversaire du jour (7-5). Enfin, dans la deuxième et dernière manche, à 1-2, David Goffin a sauvé trois premières balles de break, avant de céder sur la quatrième et dernière. Un avantage que son concurrent a conservé jusqu'au bout. Pour finir par mettre un point final à cette rencontre, sur son propre service et sa toute première balle de match (6-3).

Barrère n'a pas fait le poids

Lors des quarts de finale, Giovanni Mpetshi Perricard affrontera le Kazakhe Alexander Bublik, 26eme joueur mondial et tête de série n°3, qui a éliminé le Français Grégoire Barrère, 72eme joueur mondial, en deux manches (6-4, 6-2) et 1h07 de jeu. Dans la première manche, les deux joueurs ont commencé par faire jeu égal. Et ce pendant les quatre premiers jeux. A 4-4, le Français a craqué le premier, cédant alors son service. Avant de manquer une occasion de débreaker, à 3-4. Cet avantage, le Kazakhe l'a conservé jusqu'au bout. Pour conclure, sur un ultime jeu blanc, et mener une manche à zéro (6-4). Enfin, dans la deuxième et dernière manche, le Tricolore a perdu ses deux premiers services. Pour se retrouver ensuite assez rapidement mené 4-0, malgré deux balles de débreak à ce moment-là. Alexander Bublik, avec ce double avantage en poche, a ensuite, tout tranquillement, filé jusqu'à la victoire, acquise sur sa deuxième balle de match (6-2).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.