ATP : 4 à 6 semaines d'absence pour Nadal !

ATP : 4 à 6 semaines d'absence pour Nadal !©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mardi 22 mars 2022 à 15h10

Rafael Nadal, qui est apparu très diminué lors de la finale du Masters 1000 d'Indian Wells perdue contre Taylor Fritz dimanche, souffre d'une côte fissurée. Son absence est estimée entre quatre et six semaines. Roland-Garros débute dans un peu moins de huit semaines...



Rafael Nadal serait-il en train de payer au pire moment son formidable début de saison 2022, qui l'a vu remporter 22 matchs de suite et un 21eme tournoi du Grand Chelem à l'Open d'Australie ? On dirait... Le joueur espagnol a disputé la finale du Masters 1000 d'Indian Wells dimanche contre Taylor Fritz en étant fortement diminué. Il a reconnu après le match avoir énormément souffert au niveau d'une côte, et avoir eu du mal à respirer. « Quand je respire, quand je bouge, c'est comme s'il y avait une aiguille à l'intérieur », avait-il avoué en conférence de presse. De retour à Madrid, le n°3 mondial a passé des examens, et le diagnostic est sévère : côte fissurée et quatre à six semaines d'absence. « Ce ne sont pas de bonnes nouvelles et je ne m'y attendais pas. Je suis dévasté et triste parce que j'étais si bon en ce début de saison. Ce fut une partie très importante de l'année avec beaucoup de bonnes sensations et de bons résultats. Mais bon, j'ai toujours eu cet esprit de lutte et de dépassement. Il faudra avoir de la patience et travailler dur pendant ma guérison. Encore une fois, merci à tous pour le soutien », a tweeté le joueur espagnol ce mardi après-midi.

Un retour à Madrid, à Rome, à Lyon ?

Alors qu'il devait participer aux tournois de Monte-Carlo et de Barcelone, les semaines du 10 et 17 avril, son forfait est donc d'ores et déjà acté. Sa présence au Masters 1000 de Madrid était plus incertaine, car le tournoi madrilène, qui se déroule à une altitude plus élevée que les autres, lui réussit moins (« seulement » cinq victoires, la dernière en 2017). Le Madrid Open débute dans cinq semaines et pourrait lui permettre de reprendre la compétition s'il guérit très vite. La semaine suivante, se déroulera le Masters 1000 de Rome, qu'il a déjà gagné dix fois, et sa participation est en suspens également.

Une saison sur terre plus ouverte que jamais

Son énorme objectif reste bien sûr Roland-Garros, qui débute dans moins de huit semaines. A priori, sa fissure de la côte sera rétablie à ce moment-là, mais reste à savoir dans quel état de forme il abordera le tournoi de la Porte d'Auteuil. Pourrait-il passer par les tournois de Genève ou de Lyon la semaine avant Roland-Garros s'il ne peut pas en disputer d'autres avant ? Les questions sont nombreuses. En tout cas, le début de la saison sur terre battue risque d'être plus ouvert que jamais. Ce sera la première fois depuis 2004 que Rafael Nadal est absent à Monte-Carlo et la première fois depuis 2010 qu'il manquera Barcelone. A Novak Djokovic, Daniil Medvedev et les autres d'en profiter... Ou pourquoi pas Carlos Alcaraz, le successeur annoncé de "Rafa" ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.